Le FC Bassecourt va renaître de ses cendres

Le club vadais de football lance le projet de reconstruction et d’agrandissement de ses installations ...
Le FC Bassecourt va renaître de ses cendres

Le club vadais de football lance le projet de reconstruction et d’agrandissement de ses installations qui ont été ravagées par les flammes il y a un an

Francis Rebetez (de face) et les dirigeants du FC Bassecourt ont déposé la demande de permis de construire. Francis Rebetez (de face) et les dirigeants du FC Bassecourt ont déposé la demande de permis de construire.

Un an après l'incendie de ses installations, le FC Bassecourt lance un projet de reconstruction. La tribune ainsi que les vestiaires, totalement ravagés par les flammes en juillet dernier, seront rebâtis. Le complexe sportif sera également agrandi avec deux vestiaires et une buvette supplémentaires qui n’existaient pas auparavant. Les bâtiments seront équipés de panneaux solaires et d’une pompe à chaleur air/eau qui subviendront aux besoins en chauffage et électricité. Le club vadais a déposé la demande de permis de construire auprès du secrétariat communal de Haute-Sorne. Le délai d’opposition court jusqu’au 26 août.

Le président du FC Bassecourt Francis Rebetez détaille le projet

Qui va payer ?

Le coût du projet, qui reste à affiner, n’a pas été dévoilé par le président du FC Bassecourt. Une chose est sûre, les prestations versées par les assurances à la suite de l'incendie ne suffiront pas à financer la reconstruction des anciennes installations. « On va donc devoir effectuer des travaux propres au sein du club, et on va lancer un financement participatif d’ici un mois et demi », explique Francis Rebetez. L'agrandissement fera, lui, l'objet d'un crédit qui sera soumis au vote de l'assemblée communale de Haute-Sorne. Les travaux devraient débuter à l'automne et s'achever à la fin de la saison 2019-2020. Les vestiaires pourraient même être opérationnels dès le printemps pour la seconde partie de saison. /jpi

Francis Rebetez : « Les prestations d'assurance ne couvrent pas tout »

En attendant la fin des travaux, les vestiaires se trouveront encore dans les containers provisoires installés en août 2018. En attendant la fin des travaux, les vestiaires se trouveront encore dans les containers provisoires installés en août 2018.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus