Les SR Delémont prêts à sortir une troisième Super League

Les footballeurs vadais de Promotion League disputent ce mercredi contre Servette les quarts ...
Les SR Delémont prêts à sortir une troisième Super League

Les footballeurs vadais de Promotion League disputent ce mercredi contre Servette les quarts de finale de la Coupe de Suisse qu’ils n’ont plus connu depuis 25 ans. Malgré les deux ligues d’écart, les joueurs d’Anthony Sirufo vont tout faire pour créer un nouvel exploit

Noha Sylvestre et Roman Huber, deux Jurassiens impatients de fouler la pelouse de La Blancherie. Noha Sylvestre et Roman Huber, deux Jurassiens impatients de fouler la pelouse de La Blancherie.

Les SR Delémont veulent écrire l’histoire pour ce qui s’annonce être l’affiche du siècle pour le football jurassien. Les footballeurs de Promotion League reçoivent la Super League de Servette à 20h15 dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de Suisse, stade de la compétition qu’ils n’ont plus connu depuis 25 ans et un quart perdu contre Lausanne en 1999. Un seul objectif : accéder au dernier carré de cette compétition, un échelon que les SRD ont atteint à deux reprises dans leur histoire en 1982 et 1995. Et même si deux divisions séparent les deux formations, les SRD croient dur comme fer en leur chance. « La force de caractère, on l’a. On est capable de le faire. On est prêts physiquement et mentalement pour jouer ce match », assure le milieu de terrain Noah Sylvestre.

Noah Sylvestre : « On a toutes nos chances »

Servette n’a pas été épargné par le calendrier. Toutefois, la formation genevoise est dans un gros rythme avec une qualification en huitième de finale de la Ligue Conférence jeudi dernier et une victoire contre Young Boys dimanche en Super League. Mais de si grosses échéances avant de venir à La Blancherie ont du bon, selon Noah Sylvestre. « C’est presque un avantage. Même s’ils ont un effectif profond, c’est mieux que s’ils avaient eu une semaine pour préparer ce quart de finale. En plus ils ont laissé de l’énergie, donc à nous d’utiliser tout cela à bon escient », explique-t-il. « Vu la bonne dynamique des Genevois, malgré la fatigue, avec l’état d’esprit positif et l’enchaînement des victoires, ils peuvent absorber ce genre de match », tempère Michel Kohler, actuel préparateur physique de l’équipe de Suisse féminine de football et ancien joueur des SRD qui a connu l’épopée de 1995.


« Servette est averti »

« Le petit problème de Servette, c’est leurs erreurs administratives qui les privent de certaines recrues (NDLR Omar Rekik arrivé d’Arsenal et Bassirou Ndiaye de Lorient) donc ils ont un contingent un peu limité. Mais ils ne vont pas faire beaucoup de changements, parce que dans deux matches ils peuvent jouer la finale et Servette est désormais averti », analyse Michel Kohler qui voit quand même une bonne dose de confiance dans les deux derniers exploits des Delémontains. « Ce qu’ils ont fait deux fois déjà, pourquoi pas une troisième fois. On peut le faire ! »

Michel Kohler, ancienne gloire de l'épopée de 1995, invité de la matinale

Des pensées partagées par Roman Huber, un autre milieu de terrain delémontain, lui qui espère disputer ses premières minutes contre une Super League avec les SRD mercredi soir. « Ils vont entrer dans l’antre de Delémont et voir la qualité du terrain, sourit-il. On a toutes nos chances. On a déjà sorti deux premières divisions et comme on dit, jamais deux sans trois ! » Une chose est sure, la troupe d’Anthony Sirufo est regonflée à bloc pour créer un nouvel exploit. /lge-jpi

Roman Huber : « Ces gros matches, on a tous envie de les jouer »

Nos précédents articles avant SR Delémont - Servette


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus