Le HC Ajoie confirme

Le HC Ajoie ne tremble pas à domicile. Il a enlevé l'acte II de sa série de quarts de finale ...
Le HC Ajoie confirme

Efficace et volontaire, le HC Ajoie a enlevé l'acte II de sa série des quarts de finale des play-offs en battant Martigny Red Ice 5-3 au Voyeboeuf

 A la 12e minute de jeu, Leonardo Fuhrer (au deuxième plan) a marqué le 3-1 pour le HCA.

Le HC Ajoie ne tremble pas à domicile. Il a enlevé l'acte II de sa série de quarts de finale des play-offs de Ligue B de hockey sur glace. Dimanche soir, devant 2'728 spectateurs à Porrentruy, il a pris la mesure de Martigny Red Ice 5-3. Le HCA mène donc 2-0 dans cette série qui se dispute au meilleur des sept matches. Cette victoire récompense la discipline et l'envie des Jurassiens qui ont notamment effectué un début de match tonitruant. Toutes les lignes ont présenté une grande débauche d'énergie, devant un excellent Elien Paupe. Ajoie peut aborder le déplacement de mardi en Valais avec confiance et sérénité. Mais rien n'est acquis face à des Valaisans accrocheurs.

 

Quel début de match !

Le HC Ajoie n'a pas trainé et a marqué sur ses deux premiers tirs de la partie, contre des visiteurs qui avaient encore un peu la tête et les jambes dans le bus. Jan Mosimann a ouvert le score à la 2e minute de jeu, imité quelques secondes plus tard par Jonathan Hazen à 5 contre 4, qui a nettoyé la lucarne du gardien Reto Lory. Le HCA n'a toutefois pas pu surfer sur cette vague euphorique, puisque Martigny Red Ice a réduit la marque après 3'26 de jeu, en supérioté numérique. Les situations spéciales ont d'ailleurs pesé lourd dans la balance dans la première période. A la 12e minute de jeu, Ajoie a assis sa nette supériorité en inscrivant le 3-1 grâce à Leonardo Fuhrer, à 5 contre 4. Peu avant, Jonathan Hazen avait trouvé les montants de la cage valaisanne. A la 15e, c'est l'opportuniste Michael Neininger, toujours à 5 contre 4, qui a enfoncé le clou. Le HC Ajoie a tiré à 12 reprises au but en 20 minutes, marquant quatre fois contre le meilleur gardien du championnat régulier, Reto Lory. C'est ce qu'on appelle être efficace !

 

Le réveil valaisan

Dès le retour des vestiaires, Martigny Red Ice a eu un sursaut d'orgueil. L'équipe valaisanne a montré des velléités offensives et Alain Birbaum a redonné un peu plus d'allure au score du point de vue des visiteurs (4-2, 24e). La vague valaisanne a continué à ensevelir le HCA, les Ajoulots devant jouer à 3 contre 5 pendant deux minutes. Heureusement pour la troupe à Gary Sheehan, les visiteurs ont fait preuve de maladresse (notamment Melvin Merola) et ont trop souvent compliqué leur jeu devant un excellent Elien Paupe. Ajoie a ensuite profité de deux situations spéciales pour redresser la tête, mais ni Julien Privet, ni Jordane Hauert n'ont pu tromper la vigilance de Reto Lory, qui avait retrouvé ses esprits, après un début de rencontre compliqué. La dernière grosse occasion de la période médiane a été à mettre au crédit d'Anthony Verret, lequel a raté son face-à-face avec le dernier rempart valaisan.

 

Ajoie serre les rangs

Fort de son avance de deux longueurs, Ajoie a fermé les espaces et s'est regroupé devant Elien Paupe, faisant une nouvelle fois preuve d'un état d'esprit irréprochable. Martigny n'a pas réussi à se créer de véritable occasion, si ce n'est un gros cafouillage à la 44e minute de jeu. Dans la foulée, le HCA aurait dû sceller l'issue de la partie, alors qu'il a pu évoluer à 5 contre 4 pendant quatre minutes. Mais les Ajoulots n'ont pas su s'installer durablement dans la zone fatidique, préférant intelligemment ne pas s'exposer à des contre-attaques visiteuses. Ne parvenant pas à se mettre à l'abri, Ajoie s'est fait peur en fin de match. En effet, Jacob Berglund a réveillé la troupe valaisanne en réduisant la marque à moins d'une minute et demie du terme de la partie en supériorité numérique. La fin de match a alors été complètement folle, Ajoie a défendu tant et plus et c'est finalement Leonardo Fuhrer qui a pu faire exploser le Voyeboeuf en marquant le but décisif dans la cage vide, dans les dernières secondes du match. /mle

Le télégramme

Ajoie - Red Ice 5-3 (4-1 0-1 1-1)

2778 spectateurs. Arbitres: Kämpfer/Weber, Duarte/Rebetez. Buts: 2e (1'11'') Mosimann (Casserini, Privet) 1-0. 3e (2'33'') Hazen (Devos, Barbero/à 5 contre 4) 2-0. 4e (3'26'') Iglesias (El Assaoui/à 5 contre 4) 2-1. 12e Fuhrer (Devos, Barbero/à 5 contre 4) 3-1. 15e Neininger (Privet, Schweri/à 5 contre 4) 4-1. 24e Birbaum (Lakhmatov, Krutov) 4-2. 58e Berglund (à 6 contre 4) 4-3. 60e (59'36'') Fuhrer 5-3 (dans la cage vide). Pénalités: 8 x 2' contre Ajoie, 9 x 2' + 5' (Zanatta) + pénalité de match (Zanatta) contre Red Ice.

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus