Le HCA prêt à repartir au combat

Le HC Ajoie se remet d’aplomb pour la suite du combat contre Langenthal. Battu 7-6 après prolongations ...
Le HCA prêt à repartir au combat

Les Ajoulots soignent les petits bobos et attendent Langenthal de pied ferme au Voyeboeuf

Jonathan Hazen Jonathan Hazen a reçu des coups à Langenthal. Il n'en a cure !

Le HC Ajoie se remet d’aplomb pour la suite du combat contre Langenthal. Battu 7-6 après prolongations dimanche soir au Schoren à l’issue d’une rencontre épique, il entend bien remettre les pendules à l’heure ce mardi à Porrentruy, lors du deuxième acte des demi-finales des play-off de LNB. La formation de Gary Sheehan devra répondre à un nouveau défi physique.

 

Hazen : « Les coups font partie du jeu »

Dimanche soir en Haute-Argovie, les deux mercenaires du HCA ont reçu de nombreux coups dans des manœuvres de déstabilisation. Les avant-bras de Jonathan Hazen ont notamment été entamés. Mais tout va bien pour le Québécois, rencontré lundi matin à l’entraînement : « J’étais un peu enflé, mais ça va bien maintenant. Ces coups, ça fait partie du jeu ! C’est sûr que les joueurs de Langenthal nous ont un peu cherchés, mais c’est normal. On menait 5-2 à cet instant du match. Devos et moi, nous nous sommes défendus et ça a un peu mal tourné avec ces pénalités », nous a confié le Québécois. Il est vrai que les punitions infligées simultanément aux deux étrangers du HCA ont pesé lourd dans la balance, notamment les dix minutes sifflées très sévèrement contre Devos. Langenthal a su en profiter pour revenir au score et retourner la situation.

 

Un véritable septième acte à Porrentruy

Les Bernois mènent donc 1-0 dans cette série au meilleur des sept matches. Le HCA jouera déjà un véritable septième acte mardi à Porrentruy. « On ne pourra pas quitter notre glace en étant mené 2-0 dans cette demi-finale. Ca serait très difficile de remonter après une nouvelle défaite. Nous devons donc revenir à 1-1. Si on travaille sur nos valeurs et que l’on joue comme lors du deuxième tiers à Langenthal, on peut avoir confiance en nous », ajoute Jonathan Hazen.

Du côté de l’effectif, le défenseur Giacomo Casserini pourrait reprendre la compétition mardi. De son côté, Michael Neininger a ressenti des douleurs lors du premier acte dimanche et n’a pas terminé le match. Mais rien de grave apparemment : l’attaquant a été préservé et sera apte pour l’acte « deux ». /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus