La frustration au terme d’un premier acte de folie

Le HC Ajoie est passé par tous les états d’âme dimanche soir, lors du premier acte des demi-finales ...
La frustration au terme d’un premier acte de folie

Le HCA plie à Langenthal après avoir mené 5-2

Phil-Michael Devos Philipp-Michael Devos a inscrit trois buts au Schoren. Mais c'est Langenthal qui a fini par s'imposer.

Le HC Ajoie est passé par tous les états d’âme dimanche soir, lors du premier acte des demi-finales des play-off de LNB. L’équipe de Gary Sheehan s’est inclinée 7-6 après prolongations à Langenthal, dans une rencontre complètement folle. Les Bernois mènent donc 1-0 dans cette série au meilleur des sept matches.

 

De 2-0 à 2-5

Mis d’entrée sous pression, le HCA a cédé à deux reprises dans les sept premières minutes. Ce départ catastrophique n’augurait rien de bon pour la suite. A 2-0, l’entraîneur ajoulot a donc demandé son temps-mort pour recadrer ses troupes. Grand bien lui en a pris ! Car dès cet instant, les Jurassiens sont revenus au jeu totalement métamorphosés. Ils ont alors pris les choses en main pour pousser les Haut-Argoviens à la faute et les faire perdre leurs nerfs. Ainsi, Hazen et Devos sont parvenus à rétablir la parité avant la première sirène !

Sur sa lancée, le HCA n’a laissé que des miettes à Langenthal dans le tiers médian. Trois nouveaux buts (Macquat et Devos 2x) sont venus récompenser la magnifique débauche d’énergie des Vouivres. Le score était donc passé de 2-0 à 2-5 ! Les Bernois prenaient l’eau de toutes parts, alors qu’Ajoie dansait sur la glace du Schoren.

 

Ajoie craque

Las, Langenthal reste Langenthal. Le vainqueur de la saison régulière a su se remobiliser pour attaquer la dernière période pied au plancher, aidé – il faut le dire – par les…14 minutes de pénalités (2x2’ + 10’) infligées très sévèrement au Top Scorer ajoulot Devos. Le SCL a pressé tant et plus. Il est tout d’abord revenu à 4-5. Acculé dans son camp, le HCA est sorti une fois de la grisaille, de très belle manière, grâce à un solo magistral d’Hauert, conclu par le 4-6. Le bon demi-millier de supporters jurassiens s’est remis à y croire. Mais Langenthal n’a pas lâché. Pivron et Rytz ont trouvé la faille : 6-6, puck au centre et prolongations !

Incontestablement, le vent était dans le dos des Bernois. Ajoie a bien su se remettre à niveau, mais la réussite a été pour l’adversaire dans cet overtime. Et après 4’31’’’, ironie du sort, c’est le futur Ajoulot Arnaud Montandon qui offrait la victoire et le premier point de cette demi-finale à Langenthal. Son tir « surprise » dans un angle difficile a mystifié le malheureux gardien Elien Paupe, excellent tout au long du match.

Le SCL mène donc 1-0. Deuxième acte mardi à Porrentruy. /rch

 

Le télégramme

Langenthal - Ajoie 7-6 ap (2-2 ; 0-3 ; 4-1 ; 1-0)

Buts: 3e Kämpf (Ahlström, Dünner/à 5 contre 4) 1-0. 8e Kelly (Tschannen, Ahlström) 2-0. 11e Hazen (Barbero/pénalité différée) 2-1. 16e Devos (Hauert/à 5 contre 3) 2-2. 23e Macquat (Schweri, Privet) 2-3. 29e Devos (Fuhrer, Hazen/à 5 contre 4) 2-4. 31e Devos (Hazen) 2-5. 45e Kummer (Montandon) 3-5. 47e Montandon (Primeau) 4-5. 51e Hauert (Fuhrer) 4-6. 52e Pivron 5-6. 58e Rytz (Cadonau, Campbell) 6-6. 65e Montandon 7-6.

Notes : Schoren, 4’048 spectateurs (record de la saison). Arbitres : MM. Müller, Tscherrig/Pitton, Stuber. Pénalités: 9 x 2' contre Langenthal et  9 x 2' + 10' (Devos) contre Ajoie. Langenthal sans Schüpbach, Gerber (blessés) et Mike Küng (surnuméraire). Ajoie sans Schmidt, Casserini, Ryser (blessés), Frossard (suspendu) et Blanchard (avec Guin). Wildhaber remplace Mathis dans la cage de Langenthal à 30’30’’.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus