La Suisse arrêtée dans son élan par le Danemark

Les hommes de Patrick Fischer se sont inclinés mercredi soir 5-4 à la patinoire des Mélèzes ...
La Suisse arrêtée dans son élan par le Danemark

Les hommes de Patrick Fischer se sont inclinés mercredi soir 5-4 à la patinoire des Mélèzes dans le cadre de leur préparation pour les championnats du monde

L'équipe de Suisse  s'est inclinée sur le fil face aux Danois mercredi soir. L'équipe de Suisse s'est inclinée sur le fil face aux Danois mercredi soir. (photo: Jonathan Vallat)

L'équipe de Suisse de hockey sur glace a connu un coup d'arrêt dans sa préparation pour les championnats du monde mercredi soir. Après quatre victoires consécutives, les hommes de Patrick Fischer se sont inclinés 5-4 face au Danemark devant plus de 3000 spectateurs à la patinoire des Mélèzes de La Chaux-de-Fonds. Les deux équipes ont livré un match rapide, physique et plaisant à regarder qui n'avait d'amical que le nom. 

Ce sont les Suisses qui ont scoré les premiers dans la période initiale. Fabrice Herzog parvenait à trouver la lucarne du portier Dahm, après un bon travail à la 8e minute.  Quelques secondes plus tard, Cody Almond écopait d’une pénalité qui permettaient aux visiteurs d’égaliser (9e)

Cette réussite allait donner un sérieux coup de fouet au Danemark qui infligeait pendant plusieurs minutes une domination quasi-totale aux hommes de Patrick Fischer. Mais Genoni, préféré à Jonas Hiller dans la cage rouge à croix blanche, veillait sur son équipe.

Alors qu’on ne donnait par cher de la peau des Suisses, une double pénalité à l’encontre des danois allait faire basculer le déroulement de ce premier tiers. Les Suisses, à 5 contre 3 durant 1’27, ne mettaient en effet que 28 secondes pour montrer ce qu’ils valaient dans cette situation de jeu. Damien Brunner à la 16e minute redonnait une longueur d’avance à la Nati, avant qu’Andres Ambühl n’enfonce le clou 92 secondes plus tard. La Suisse rentrait au vestiaire avec le score de 3-1.

Le deuxième tiers commençait sur les chapeaux de roue et avec une double occasion suisse par Gaëtan Haas à la 21e minute. Mais les Danois parvenaient à revenir dans la partie, grâce à une réussite de Morten Poulsen à la 28e minute.  Dans l’enchaînement, les Suisses  touchaient le poteau du portier Dahm (31e). Mieux, La Nati parvenait  à écarter une situation de double infériorité numérique pendant 1 minute 22. Une débauche d’énergie qui n’allait pas suffire. Les Danois égalisaient dans l’enchaînement (37e). Tout était à refaire pour la phalange hlevétique.

Il ne fallut que deux minutes et une pénalité contre Mathias Lassen pour que Denis Hollenstein récupère rebond du poteau pourt tromper une quatrième fois la vigilance du portier Dahm, à un peu plus d’une minute de la deuxième sirène.

La dernière période allait finalement sourire aux Danois qui inscrivaient deux réussites pour faire basculer le match définitivement. L'équipe de Suisse retrouvera le Danemark vendredi à Bâle pour un nouveau match amical qui aura certainement un goût de revanche. /lre

 

Le télégramme

Suisse - Danemark 4-5 (3-1 1-2 0-2)

La Chaux-de-Fonds, 3027 spectateurs.

Arbitres: Wehrli/Wiegand (SUI), Fluri/Wüst (SUI).

Buts: 8e (7'24'') Herzog (Brunner, Diaz) 1-0. 9e (8'18'') Russel (Hardt, Ehlers/à 5 contre 4) 1-1. 16e (15'12'') Brunner (Ambühl, Almond/à 5 contre 3) 2-1. 17e (16'36'') Ambühl (Brunner, Almond/à 5 contre 4) 3-1. 28e Poulsen (Meyer, Jesper Jensen) 3-2. 37e Kristensen 3-3. 39e Hollenstein (Loeffel/à 5 contre 4) 4-3. 48e Markus Lauridsen (Ehlers) 4-4. 59e Regin (Jesper Jensen, Ehlers) 4-5.

Pénalités: 4 x 2' contre la Suisse; 8 x 2' contre le Danemark.

Suisse: Genoni; Dave Sutter, Marti; Diaz, Kukan; Schlumpf, Genazzi; Loeffel, Paschoud; Chris Baltisberger, Almond, Suri; Hollenstein, Haas, Praplan; Herzog, Romy, Brunner; Ambühl, Malgin, Suter.

Danemark: Dahm: Jesper Jensen, Nicolas Jensen; Kristensen, Markus Lauridsen; Oliver Lauridsen, Lassen; Bruggisser, Weichel; Hardt, Regin, Ehlers; Storm, Jacobsen, Christensen; Russell,, Green, Madsen; Poulsen, Klarskov, Meyer.

Notes: la Suisse sans Hiller, Furrer, Untersander, Bodenmann, Rüfenacht, Schäppi (surnuméraires) ni Richard par encore arrivé. 31e tir sur le poteau de Brunner. 58'33'' temps mort de la Suisse, qui évolue ensuite sans gardien.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus