L’audace de Patrick Fischer

C’est l’un des plus beaux exploits de l’équipe de Suisse de hockey sur glace. La Nati s’est ...
L’audace de Patrick Fischer

La qualification de l'équipe de Suisse pour les demi-finales du championnat du monde a inspiré un commentaire à Mathieu Schaffner

 Patrick Fischer

C’est l’un des plus beaux exploits de l’équipe de Suisse de hockey sur glace. La Nati s’est qualifiée jeudi soir pour les demi-finales du championnat du monde au Danemark. Elle a sorti la Finlande en l’emportant 3-2. Les Helvètes n’avaient plus pris la mesure de la sélection nordique depuis 1988 et les Jeux olympiques de Calgary. Pour retrouver trace d’un succès suisse sur la Finlande dans un mondial, il faut même remonter à 1972.

La Suisse s’apprête donc à disputer sa 3e demi-finale mondiale. Et elle le doit beaucoup à l’audace de son sélectionneur Patrick Fischer. Une audace qui a inspiré ce commentaire à Mathieu Schaffner.

On se régale en voyant jouer cette équipe de Suisse. Du dynamisme, de la vitesse, un jeu offensif, la Nati ne se cache pas. Elle est en train de franchir un cap et elle le fait avec brio. Patrick Fischer a l’audace de faire jouer son équipe, de laisser le talent de ses hommes forts s’exprimer. Fini le temps où la Suisse ne faisait que défendre, place à une partition alléchante.

L’audace de Patrick Fischer, c’est aussi de faire confiance à des joueurs en forme. Pas de Denis Hollenstein ni de Vincent Praplan dans cette sélection, mais des Enzo Corvi, Joël Vermin, Noah Rod ou Tristan Scherwey. Des choix forts ont été opérés, cette sélection a été construite avec intelligence.

L’audace encore de lancer des jeunes dans le grand bain. La Suisse affiche une moyenne d’âge de moins de 26 ans dans ce championnat du monde. On ne peut que s’en réjouir pour les années futures.

L’audace enfin de se montrer patient. Le sélectionneur n’a pas ajouté de joueur dans son alignement pour compenser la suspension de Sven Andrighetto en début de tournoi. Il a préféré garder les places supplémentaires pour d’éventuels renforts de NHL. Il en profite aujourd’hui avec les Josi, Fiala et autre Meier.

Autant d’audaces payantes donc pour cette Nati attrayante. Ça tombe bien, de l’audace, il en faudra une bonne dose samedi pour sortir le Canada.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus