Des étrangers francophones en priorité

Une semaine après sa promotion en National League, le HC Ajoie s’est mis au travail pour dénicher ...
Des étrangers francophones en priorité

Une semaine après sa promotion en National League, le HC Ajoie s’est mis au travail pour dénicher des renforts pour son retour dans l’élite du hockey suisse. L’identité des deux futurs nouveaux mercenaires ajoulots n’est pas encore connue, mais le profil recherché s’affine

Les deux prochaines semaines vont être déterminantes pour élaborer le prochain contingent du HC Ajoie (photo : Georges Henz). Les deux prochaines semaines vont être déterminantes pour élaborer le prochain contingent du HC Ajoie (photo : Georges Henz).

L’ivresse a cédé sa place au travail dans les bureaux du HC Ajoie. Une semaine après avoir décroché sa promotion en National League, le club se tourne vers sa prochaine saison. Les dirigeants ont commencé à dessiner le futur contingent des « jaune et noir ». Entre certitudes, dossiers ouverts et pistes de réflexions, les journées du staff technique sont bien chargées. Avec, sur le haut de la pile, la question de l’identité des futurs étrangers.


Francophones et bon marché

Les deux futurs acolytes de Philip-Michaël Devos et Jonathan Hazen ne sont pas encore connus. Mais c’est évidemment le dossier prioritaire sur la table de Vincent Léchenne. Parmi ces deux éléments, il y aura un attaquant, c’est une certitude. Le 2e profil sera, par contre, dépendant des opportunités du marché, selon le directeur technique du HCA, mais il ne s’agira pas d’un gardien. Des pistes francophones sont privilégiées par le staff ajoulot, sans en faire une obsession. « C’est un plus indéniable pour être proche des sponsors et des supporters », détaille Vincent Léchenne. Mais il est clair aussi que le HCA ne laissera pas filer une perle qui ne parle pas français. Le directeur technique avance encore l’aspect financier. Il sera difficile pour le club ajoulot de mettre la main sur des étrangers au bénéfice d’une expérience en National League. Une phrase de Vincent Léchenne résume bien la position jurassienne : « Celui qui viendra au HCA aura la possibilité de jouer en Ligue A, mais il devra faire des efforts financiers ».


Un staff étoffé et sept départs en vue

À l’heure actuelle, le contingent du HC Ajoie comprend un gardien, cinq défenseurs et dix attaquants. L’ailier Ueli Huber en fait partie, même si sa prolongation n’a pas encore été officialisée. « C’est en bonne voie », se contente de dire Vincent Léchenne. En revanche, le défenseur David Aebischer ne sera plus ajoulot. Le renfort de fin de saison s’est engagé avec un autre club de National League. Le gardien Stefan Müller, les défenseurs Clément Stemer et Thomas Hofmann, ainsi que les attaquants Stefan Mäder, Lee Roberts et Marc Camichel sont aussi sur le départ. Pour les remplacer, le directeur technique du HC Ajoie croule sous les CV. « J’ai une vingtaine de propositions de joueurs, mais il n’y en a pas beaucoup qui rentrent dans notre budget », dit-il. Le club devrait y voir rapidement plus clair. « On n’est pas pressé à la minute, mais ces 15 prochains jours seront très importants », lâche encore Vincent Léchenne.

Et la dernière certitude concerne le staff technique du HC Ajoie. Il sera étoffé par un entraîneur des gardiens qui fera aussi de l’analyse vidéo. Le HCA est à bout touchant dans ce dossier. /msc

Le contingent 2021/2022 du HC Ajoie

Gardien (1) : Tim Wolf.

Défenseurs (5) : Alain Birbaum, Daniel Eigenmann, Jordane Hauert, Bastien Pouilly et Anthony Rouiller.

Attaquants (10) : Lou Bogdanoff, Philip-Michaël Devos, Lars Frei, Thibault Frossard, Jonathan Hazen, Ueli Huber, Mathias Joggi, Steven Macquat, Reto Schmutz et Arnaud Schnegg.


Arrivée (1) : Lou Bogdanoff (La Chaux-de-Fonds).

Départs (3) : Giacomo Casserini (Viège), Devin Muller (Olten) et Jan Zwissler (Winterthour).

Sur le départ (6) : Marc Camichel, Thomas Hofmann, Stefan Mäder, Stefan Müller, Lee Roberts et Clément Stemer.


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus