Le HCA bat Bienne et reprend un peu de confiance

Coachée par Julien Vauclair, l’équipe jurassienne a battu le HC Bienne 4-3 en prolongation ...
Le HCA bat Bienne et reprend un peu de confiance

Coachée par Julien Vauclair, l’équipe jurassienne a battu le HC Bienne 4-3 en prolongation vendredi lors d’un match amical à Tramelan

Le Québécois Guillaume Asselin s'est fait l'auteur d'un doublé vendredi soir à Tramelan, dont le but victorieux en prolongation. (photo archives : Jonathan Vallat) Le Québécois Guillaume Asselin s'est fait l'auteur d'un doublé vendredi soir à Tramelan, dont le but victorieux en prolongation. (photo archives : Jonathan Vallat)

Le sourire de la victoire se lit à nouveau sur les lèvres des joueurs du HC Ajoie. Ils ont dominé Bienne à la régulière vendredi lors d’une rencontre amicale disputée pendant la pause olympique devant quelques 1'300 spectateurs à Tramelan. Victoire 4-3 en prolongation grâce à des doublés de Guillaume Asselin et Thibault Frossard.

Cette première sortie depuis l’éviction de l’entraîneur Gary Sheehan était l’occasion de sentir la réponse du vestiaire. Force est de constater que les joueurs ont joué avec sérieux, fait preuve d’une intensité constante et appliqué les consignes de Julien Vauclair. Coach malgré lui, le nouveau responsable sportif du HCA n’a pas proposé une révolution de palais dans l’alignement, mais il a affiné quelques éléments clefs. « Il nous a demandé de jouer à 5, serrés, dans toutes les zones de la patinoire », a expliqué Guillaume Asselin à RFJ. Le Québécois a été l’un des éléments les plus remuants et son duo avec Thibault Frossard fut intéressant…et prolifique. Ajoie a tourné à quatre blocs identiques durant soixante minutes.


Guillaume Asselin : « Un pas dans la bonne direction »

Ajoie mérite son succès parce qu’il fut l’équipe la plus entreprenante. On ne dira pas que Bienne en a gardé sous le patin, mais les Seelandais sont capables de jouer un cran au-dessus de ce qu’ils ont proposé à Tramelan. Ajoie leur a d’ailleurs « offert » deux de leurs trois buts en commettant des erreurs stupides qui démontrent que l’équipe reste très fragile. « Je pense qu’on s’était perdu en tant que groupe avec toutes ces défaites », a reconnu Guillaume Asselin. « Oui, c’était un match hors-concours, mais les petites victoires, on va toutes les prendre. C’est un pas dans la bonne direction », conclut le Québécois. /clo

Les buts : 5’34’’ Asselin 1-0 ; 19’56’’ Garessus (Sallinen) 1-1 ; 29’09’’ Frossard 2-1 ; 35’32’’ Warmbrodt (Froidevaux) 2-2 ; 37’09’’ Cunti 2-3 ; 51’34’’ Frossard (Devos/à 5 contre 4) 3-3 ; 63’31’’ Asselin 4-3.


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus