Le grand huit des revers du HC Ajoie

Depuis trois semaines, les matches se terminent systématiquement de la même manière pour les ...
Le grand huit des revers du HC Ajoie

Depuis trois semaines, les matches se terminent systématiquement de la même manière pour les Vouivres. La 8e défaite consécutive a été concédée ce samedi à Zoug 7-2

La défensive du HC Ajoie a eu du travail samedi soir à Zoug à l'image de Joel Scheidegger et du gardien Tim Wolf (photo : KEYSTONE/Urs Flueeler). La défensive du HC Ajoie a eu du travail samedi soir à Zoug à l'image de Joel Scheidegger et du gardien Tim Wolf (photo : KEYSTONE/Urs Flueeler).

La série de défaites du HC Ajoie semble sans fin. Les Jurassiens ont chuté pour la 8e fois de suite samedi soir dans le championnat de National League. C’est à Zoug que la lanterne rouge a concédé ce nouveau revers, s’inclinant 7-2. Un revers qui a montré, une fois encore, que le HCA traverse bien une crise de confiance et d’efficacité. Il n’a plus empoché le moindre point depuis le 22 septembre et son succès face à Bienne. La troupe de Christian Wohlwend accuse toujours 9 points de retard sur la 12e place.


Les occasions ratées

Les « jaune et noir » ont vécu un vrai paradoxe sur la glace de Zoug. Dominé dans le 1er tiers (18 tirs cadrés à 6 pour les locaux), Ajoie s’est procuré les deux chances de but les plus nettes. Philip-Michaël Devos s’est retrouvé par deux fois seul face au portier alémanique (15e et 17e) sans parvenir à mettre son équipe sur la bonne voie. Plus équilibré (13 tirs cadrés à 12), le 2e tiers a vu la dégringolade ajoulote avec 4 buts encaissés en 8’33’’ (22e, 24e et 2x 30e). Et surtout une leçon d’efficacité zougoise à l’image du 3-0 tombé sur une rupture à la suite d’une belle possibilité du HCA. « En ce moment, ce n’est pas une question physique mais mentale. Nos petites erreurs deviennent des grosses parce que l’adversaire marque des buts », analyse l’attaquant Guillaume Asselin.

Guillaume Asselin : « On est beaucoup trop dans notre tête »

En crise ?

Dans un dernier tiers de remplissage, le HCA a tout de même planté deux buts, ce qu’il n’avait pas su faire lors des cinq derniers matches. « Tout le positif qu’on peut aller chercher, on doit aller le chercher. On a même marqué deux buts en un tiers », lance l’auteur du 6-1. L’ailier refuse de parler de crise : « Vous pouvez le dire comme vous voulez, mais je dirais que c’est une mauvaise séquence ». Même son de cloche chez Jannik Fischer. « Je ne veux pas parler de crise, on fait beaucoup de bonnes choses mais il faut qu’on commence à trouver des solutions », appuie le défenseur. Crise ou non, il y a tout de même urgence à retrouver le chemin de la victoire. /msc

Jannik Fischer : « On va s’en sortir »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus