Christian Wohlwend à la quête de régularité dans son effectif

L’entraîneur du HC Ajoie fait le point sur son contingent au moment de défier Zoug vendredi ...
Christian Wohlwend à la quête de régularité dans son effectif

L’entraîneur du HC Ajoie fait le point sur son contingent au moment de défier Zoug vendredi et samedi. Il explique aussi les départs de ces derniers jours

L'entraîneur du HC Ajoie Christian Wohlwend aimerait que ses joueurs soient plus réguliers (photo : Georges Henz). L'entraîneur du HC Ajoie Christian Wohlwend aimerait que ses joueurs soient plus réguliers (photo : Georges Henz).

C’est avec un effectif quelque peu modifié que le HC Ajoie attaque un week-end compliqué. Il défie Zoug vendredi et samedi, à la Bossard Arena tout d’abord, à la Raiffeisen Arena ensuite. Depuis la dernière sortie des Vouivres (ndlr : une victoire contre Rapperswil le 12 janvier), le contingent a évolué… Gilian Kohler a été transféré au HC La Chaux-de-Fonds, alors que Steven Macquat et Bastien Pouilly ont été prêtés aux Abeilles en Swiss League. Quelques semaines avant eux, Ueli Huber avait été prêté à Bâle. Ces démarches étaient nécessaires, selon l’entraîneur du HCA Christian Wohlwend. Aucun blessé n’est à déplorer à Porrentruy actuellement, ce qui est une bonne nouvelle, mais l’ancien coach de Davos affirme qu’il ne peut pas s’entrainer à six blocs. « Cela fait trop de monde… la qualité de nos entraînements est trop mauvaise avec autant de joueurs », indique-t-il, ajoutant qu’il est important que tous les joueurs bénéficient d’un temps de jeu considérable.


La question du niveau

Sans langue de bois, Christian Wohlwend fait le point sur son contingent. « Si les joueurs ne peuvent pas répondre aux attentes pendant toute une saison, c’est qu’ils évoluent peut-être dans une mauvaise ligue », déclare-t-il sans détour. Selon lui, il est primordial que tous les éléments soient capables de livrer des prestations abouties pendant toute la saison, « et pas seulement pendant 5-6 matches ». Voilà qui explique les différents choix opérés ces dernières semaines.


L’importance des étrangers

Lors de ses dernières sorties, le HCA a pu compter sur des étrangers prolifiques, et c’est capital pour l’homme fort des « jaune et noir ». « Nos meilleurs éléments doivent toujours faire la différence pour l’équipe », clame-t-il, saluant la régularité de Daniel Audette, Jonathan Hazen et Frédérik Gauthier. Quant à la situation de Philip-Michaël Devos, Christian Wohlwend affirme que le Québécois paie un manque d’efficacité. « Il a bien joué quand il a été aligné, il s’est créé des occasions mais a manqué le dernier geste. Et si le dernier tir ne finit pas dans le but, alors tu perds des matches avec un but d’écart », renchérit-il.


Le plaisir d’être à Porrentruy

Christian Wohlwend affirme encore qu’il se plaît dans le jura et sa famille aussi. Il salue le travail de son directeur sportif Julien Vauclair et de tout le comité directeur. Aussi, l’ancien Davosien s’est dit particulièrement touché par le soutien inconditionnel du public jurassien. Pour la suite, il souhaite trouver des joueurs suisses capables de faire la différence en National League, citant l’exemple d'un attaquant comme Marco Pedretti. Christian Wohlwend veut aussi que le HCA serve de tremplin pour de grands talents helvétiques, à l’image des renforts annoncés Arno Nussbaumer et Louis Robin. /mle

Entretien avec Christian Wohlwend


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus