Le HCA perd le match de la dernière chance

Suite à sa défaite 3-2 en prolongation face à Kloten, Ajoie ne pourra plus échapper à l’un ...
Le HCA perd le match de la dernière chance

Suite à sa défaite 3-2 en prolongation face à Kloten, Ajoie ne pourra plus échapper à l’un des deux derniers rangs du championnat de National League, sauf miracle

A l’image de Dmytro Timashov ratant une montagne, le HC Ajoie a manqué beaucoup trop d’occasions pour espérer gagner le match. (photo : KEYSTONE/Giorgios Kefalas) A l’image de Dmytro Timashov ratant une montagne, le HC Ajoie a manqué beaucoup trop d’occasions pour espérer gagner le match. (photo : KEYSTONE/Giorgios Kefalas)

C’était la semaine qui pouvait le relancer, ce fut celle qui l’a enfoncé ! Le HC Ajoie a foiré ses prestations face à ses adversaires directs mardi à Langnau et ce samedi contre Kloten. Il n’aura conquis qu’un point sur six et se retrouve désormais largué au classement de National League avec 13 points de retard sur Kloten et Rapperswil alors qu’il lui reste 13 matches à jouer. Les Jurassiens ont pratiquement les deux pieds en play-out et auront beaucoup de peine à éviter la dernière place du championnat régulier.

Samedi, Ajoie a perdu 3-2 en prolongation un match qu’il aurait dû gagner dans le temps réglementaire. Les Jurassiens ont pêché par manque de confiance et d’efficacité, exactement ce qu’a eu Kloten pour s’imposer. Les Zurichois menaient 2-0 à la mi-match, moment où tout s’est emballé : bagarre entre Kevin Fey et Nicholas Steiner ; s’en suit la réduction de l’écart par Grégory Sciaroni ; et toujours avant la fin du deuxième tiers, Ajoie se retrouve à 5 contre 3 (1’43’’), puis à 5 contre 4 (5’00’’) suite à une nouvelle pénalité de match infligée à un Zurichois (charge sur Sopa).


Jeu de puissance pathétique sifflé par le public

Durant ces 7 minutes, les 4'651 spectateurs de la Raiffeisen Arena ont vu tous les doutes et faiblesses du HCA, incapable d’égaliser. Un jeu de puissance parfois pathétique, des remontées de pucks désastreuses, des passes approximatives. Cela a piqué les yeux et les nerfs au point que c’est sous les sifflets qu’Ajoie est retourné boire un thé. « On a eu des chances de marquer, mais on a un problème dans l’exécution », reconnaissait Daniel Audette, pointé du doigt pour son manque de précision dans cet exercice.

Daniel Audette : « On a manqué de chance. »

Certes, Ajoie a eu le mérite et le caractère d’y croire jusqu’au bout, a conquis un point grâce à son buteur-maison Jonathan Hazen (59e), mais la dernière place du classement lui semble désormais promise, même si dans le vestiaire, « on y croit encore, répond le gardien Damiano Ciaccio. Sinon, on ne se serait pas battus comme ça pour revenir au score ». /clo

L’arrêt de l’année pour Ciaccio ?

Même si la défaite est amère, on saluera toutefois la nouvelle belle prestation du gardien Damiano Ciaccio, qui a peut-être réalisé l’arrêt de la saison en « volant » un but à Kloten lors de la prolongation, comme le montre l’image ci-dessous.

Damiano Ciaccio, en tombant en arrière, parvient, du bout de la canne, à empêcher le puck de terminer au fond de son but. (photo : KEYSTONE/Georgios Kefalas) Damiano Ciaccio, en tombant en arrière, parvient, du bout de la canne, à empêcher le puck de terminer au fond de son but. (photo : KEYSTONE/Georgios Kefalas)

Damiano Ciaccio raconte son arrêt-miracle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus