Le HC Ajoie déclenche la grogne de ses supporters

En s’inclinant à Genève 5-2 samedi soir, les Vouivres ont subi une 6e défaite de rang en National ...
Le HC Ajoie déclenche la grogne de ses supporters

En s’inclinant à Genève 5-2 samedi soir, les Vouivres ont subi une 6e défaite de rang en National League. L’entraîneur Christian Wohlwend a rencontré deux représentants des suiveurs ajoulots après le match

Philip-Michaël Devos (au sol) et le HC Ajoie n'ont pas su maîtriser le puck samedi soir à Genève (photo : KEYSTONE/Martial Trezzini). Philip-Michaël Devos (au sol) et le HC Ajoie n'ont pas su maîtriser le puck samedi soir à Genève (photo : KEYSTONE/Martial Trezzini).

Le HC Ajoie a vécu un samedi soir à nul autre pareil dans le championnat de National League. La soirée a commencé par un lancer de peluches sur la glace, elle s’est terminée par une discussion entre Christian Wohlwend et deux supporters jurassiens. Entre temps, les « jaune et noir » ont chuté à Genève 5-2, encaissant leur 6e revers consécutif. Leur début de match a encore été pénalisant.


« Faire plus attention aux détails »

Incapable de trouver la faille dans la 1re période pour le 7e match de suite, le HCA s’est retrouvé mené 2-0 dès la 9e minute de jeu. Il n’a jamais su se remettre de ce handicap malgré une bonne dose d’occasions et la présence de ses six attaquants étrangers dans l’alignement. « Il faut être meilleur en début de match et arrêter de donner un, deux ou trois buts en 1re période, ne peut que constater l’attaquant Frédérik Gauthier. Il faut se préparer mieux et faire plus attention aux détails. » Si le match a été plié dès la 22e et le 3-0 genevois, Ajoie a tenté de revenir mais n’a jamais semblé en avoir les moyens. Les buts de Daniel Audette (25e 3-1 à 5 contre 4) et de Philip-Michaël Devos (50e 4-2 à 4 contre 5) n’ont fait qu’entretenir un maigre espoir de retour. Mais il n’en a rien été, Ajoie étant en plus privé de Thibault Frossard dès la 2e période après un télescopage avec un adversaire.

Frédérik Gauthier : « Il faut trouver une façon d’arrêter cette série »

Le public a pu lancer des peluches sur la glace après le 1er but genevois samedi soir pour les offrir à des enfants hospitalisés et des associations caritatives (photo : KEYSTONE/Martial Trezzini). Le public a pu lancer des peluches sur la glace après le 1er but genevois samedi soir pour les offrir à des enfants hospitalisés et des associations caritatives (photo : KEYSTONE/Martial Trezzini).

Le ras-le-bol des fans

Si l’opération peluches lancée par Genève a rencontré un vif succès auprès du public, c’est l’opération discussion qui a retenu l’attention côté ajoulot. A la demande des Partisans et des Enraigi’16, l’entraîneur jurassien Christian Wohlwend a accepté de rencontrer un représentant de chacun des deux groupes de supporters du HCA après la rencontre. « On est dans la continuité de ce qu’on a vu lors des derniers matches. On a un ras-le-bol et le sentiment que l’équipe ne mouille pas le maillot comme nous. On a pensé que c’était le moment de faire part de notre mécontentement », lance Robert Reinhart après cette discussion. L’échange a été très ouvert, selon les deux représentants. Christian Wohlwend a promis de transmettre le message des fans à ses joueurs. Et une rencontre plus importante pourrait rapidement avoir lieu. « On a été invités à rentrer dans le vestiaire demain soir, dévoile le membre des Partisans. On ne veut pas tout remuer, on veut simplement leur faire comprendre que c’est le moment de se bouger. » Si le message n’est pas encore passé, il devrait donc l’être très prochainement. /msc

Robert Reinhart : « On a eu un échange très ouvert »

Les joueurs du HC Ajoie ont bouclé la partie avec des visages fermés (photo : KEYSTONE/Martial Trezzini). Les joueurs du HC Ajoie ont bouclé la partie avec des visages fermés (photo : KEYSTONE/Martial Trezzini).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus