Phénoménal !

Exceptionnel Roger Federer. Le joueur de tennis suisse a remporté son 20e titre en Grand Chelem ...
Phénoménal !

Roger Federer a remporté un 20e titre en Grand Chelem. Le joueur de tennis bâlois a remporté l'Open d'Australie dimanche à la mi-journée. Il s'est imposé en cinq sets en finale à Melbourne contre le Croate Marin Cilic

Roger Federer Et de 20 pour Roger Federer

Exceptionnel Roger Federer. Le joueur de tennis suisse a remporté son 20e titre en Grand Chelem (sur 30 finales disputées dans les « Majeurs ») dimanche à la mi-journée, le 96e trophée de sa carrière. Le Bâlois a gagné l’Open d’Australie. En finale à Melbourne, il s’est défait du Croate Marin Cilic en cinq manches. Dans le détail, l’Helvète s’est imposé 6-2 6-7 6-3 3-6 6-1 après un peu plus de trois heures de jeu.

 

Un départ en fanfare

Tout a bien démarré pour Roger Federer dans ce match à tension ! L’Helvète a rapidement mené 4-0 avant de conclure son monologue dans ce premier set sur le score de 6-2. Le début idéal pour le Bâlois, aérien et offensif, face, il est vrai, à un Marin Cilic timoré et tout simplement dépassé.

Après cette première manche à sens unique, changement radical de décor. Roger Federer devait faire face au réveil de son adversaire : Marin Cilic livrait enfin une véritable résistance et se montrait plus relâché. Le Suisse, bousculé et peut-être un peu moins seigneurial qu’en début de partie, a notamment sauvé deux balles de break sur son premier jeu de service. Le chassé-croisé entre les deux hommes pouvait alors commencer. Aucun break n’était réalisé dans cette manche, malgré des opportunités pour chaque joueur. Le dénouement de cette manche indécise allait donc s’effectuer au tie-break. A ce petit jeu-là, c’est Marin Cilic qui se montrait le plus adroit.

 

Une réaction de champion

Après la perte de ce 2e set, Roger Federer a réagi tel un champion, à l’orgueil. Le Bâlois forçait la décision dans le 6e jeu de la troisième manche, en prenant le service de son opposant sur un jeu blanc. Le Suisse, souverain sur son engagement, concluait la manche sur sa première balle de set. 6-3.

 

Le creux du 4e set

Le 20e titre en Grand Chelem se rapprochait encore plus pour Roger Federer dès l’entame de la 4e manche. Break d’entrée de jeu pour le Bâlois, qui le confirmait sur son engagement…Mais le Bâlois craquait sur son jeu de service à 3-2 et permettait à Cilic de revenir à égalité.

Dans l’enchaînement, Roger Federer manquait une opportunité de ravir à nouveau le service de son adversaire. Pire : le Suisse se faisait breaker une deuxième fois. Marin Cilic concluait le travail sur son engagement pour empocher le 4e set 6-3.

 

Un envol d’entrée dans le set décisif

Tout était ouvert à l’entame de la manche décisive. Roger Federer, comme dans le premier set, s’envolait toutefois très rapidement. Pour ne plus lâcher le morceau. Il concluait le match sur le score de 6-1. /bbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus