De Moutier à Porrentruy pour le Tour du Jura

Le 31e Tour du Jura aura un petit goût de Tour de France. L’épreuve cycliste se tiendra le ...
De Moutier à Porrentruy pour le Tour du Jura

Tour du Jura 2013

Le 31e Tour du Jura aura un petit goût de Tour de France. L’épreuve cycliste se tiendra le samedi 13 septembre entre Moutier et Porrentruy. Le vainqueur sera connu au terme d’un parcours de 188km. Les détails de cette édition 2014 ont été présentés mardi matin.

Un plateau relevé

Le peloton de ce Tour du Jura sera composé de 19 équipes, soit un peu plus de 150 coureurs. « C’est un plateau exceptionnel », s’est enthousiasmé Jocelyn Jolidon, le responsable de l’engagement des équipes. La formation suisse IAM Cycling sera au départ pour tenter de conserver son titre décroché l’an dernier à Porrentruy grâce à la victoire de l’Autrichien Matthias Brandle. Elle alignera notamment le champion de Suisse Martin Elmiger. Très en vue cet été sur le Tour de France, le Lucernois sera entouré, sur les routes jurassiennes, de ses compatriotes Reto Hollenstein et Sébastien Reichenbach, mais aussi de l’Allemand Roger Kluge et du Suédois Thomas Löfkvist. Le principal adversaire de IAM Cycling sur ce Tour du Jura devrait être l’équipe italienne Nankang-Fondriest. Il s’agit de la formation réserve de Tinkoff-Saxo, l’équipe de l’Espagnol Alberto Contador. Plusieurs cyclistes de renom seront aussi au départ, à l’image des Français Rémy Di Grégorio, Julien El Fares, Jérémy Leveau (champion de France M23) et Laurent Colombatto ou du Suisse Fabian Lienhard (champion de Suisse M23).

Les Jurassiens pour apprendre

Une « Sélection Jura » tentera de s’illustrer sur les routes de la région. Les Jurassiens Marc Donzé, Marc Dubois, François Gatherat, Jérémie Meuwly et Livien Monti seront surtout au départ pour emmagasiner de l’expérience. Ils seront entourés des Neuchâtelois Nicolas Lüthi et Alexandre Ballet. Romain Aubert, Yves Mercier (les deux avec le Team Batibois) et Alexandre Mercier (Team Roth-Felt) compléteront la légion jurassienne.

Un parcours casse-pattes

Le parcours de cette 31e édition ne laissera que peu de répit aux coureurs. Après le départ de la Rue Centrale à Moutier, le peloton aura une mise en jambe dans le Val Terbi. Il va ensuite vivre près de 70km des plus difficiles. Il gravira coup sur coup Le Sommet (Grand Prix de la Montagne), Les Malettes, La Roche (Grand Prix de la Montagne) et le Col de la Croix par Seleute. Les cyclistes enchaîneront avec une vingtaine de kilomètres de « récupération » entre Courgenay et la Basse-Allaine. Ils devront puiser dans leurs dernières forces pour dompter à trois reprises le circuit final, identique à l’an dernier, et son désormais fameux Varandin entre Courchavon et Bure. L’arrivée sera jugée devant l’Hôtel de Ville de Porrentruy.

La plupart des routes empruntées par ce Tour du Jura seront fermées au trafic entre sept et neuf minutes avant l’arrivée des coureurs. Elles seront rouvertes dès le passage de la voiture balai. Une caravane publicitaire précédera le peloton d’environ 45 minutes. /msc


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus