Quel duo d’étrangers en play-off ?

Gary Sheehan face à un choix cornélien. Quel joueur étranger l’entraîneur du HC Ajoie laissera-t-il ...
Quel duo d’étrangers en play-off ?

Franciss Francis Lemieux (no 55) sera-t-il aligné aux côtés de Francis Verreault-Paul (no 78) vendredi en play-off ? Pas sûr.

Gary Sheehan face à un choix cornélien. Quel joueur étranger l’entraîneur du HC Ajoie laissera-t-il en tribunes vendredi à Martigny pour le premier acte de la série de play-off contre Red Ice ? Si Francis Lemieux ne parvient pas à récupérer toutes ses facultés d’ici là, il n’y aura pas de choix à faire, mais si le Québécois est à nouveau en forme, Sheehan osera-t-il le lancer directement ? Pas certain. Les statistiques parlent pour Thomas Beauregard. Voici l’analyse des performances des trois duos d’étrangers, sur l’ensemble du championnat régulier.

Francis Lemieux Francis Lemieux

Thomas Beauregard Thomas Beauregard

Francis Verreault-Paul Francis Verreault-Paul

Francis Lemieux – Thomas Beauregard

Le duo s’est construit par à-coups, mais, au final, il a été aligné à 11 reprises, dont la dernière fois le 18 janvier. Ça remonte. Ensemble, les deux hommes ne griffent pas souvent la feuille des marqueurs (0.45 point/match pour Beauregard, 0.63 pour Lemieux), mais ils gagnent. Sept matchs sur 11. Ratio de victoires: 63%.

 

Thomas Beauregard – Francis Verreault-Paul

C’est le duo qui a fini le championnat, en raison de la blessure de Francis Lemieux. Ensemble, Beauregard et Verreault-Paul ont joué 6 matchs et leur entente cartonne (1.33 point/match pour chacun). Ajoie en a gagné 3, perdu 3. Surtout, Thomas Beauregard a marqué à 5 reprises en 6 matchs passés aux côtés de Verreault-Paul. Ratio de victoires: 50%.

 

Francis Verreault-Paul – Francis Lemieux

On peut affirmer que c’est le duo de titulaires puisqu’il a été constamment aligné quand les deux « Francis » étaient aptes au service. Les deux compères tiennent des statistiques correctes (1.07 point/match pour Lemieux, 1.30 pour Verreault-Paul). Ensemble, ils ont joué 13 matchs, mais ils n’en ont gagné que 4. Ratio de victoires: 30%.

Si les deux « Francis » sont clairement supérieurs à Beauregard en terme de points personnels, force est de constater que leur duo ne marche pas fort pour l’équipe. A ce jeu-là, la présence de Thomas Beauregard sur la glace est davantage gageure de succès. Depuis le départ de Keven Cloutier, Beauregard a remporté 59% des matchs joués, Lemieux 46% et Verreault-Paul 37%. En play-off, on affirme souvent qu’il y a deux facteurs majeurs pour remporter un match: la discipline et le premier but. Or, sur les 12 buts qu’il a inscrits cette saison, Thomas Beauregard a marqué le premier de son équipe à 10 reprises. Aussi, il n’est que très rarement pénalisé, alors que le tempérament plutôt « chaud » de Verreault-Paul est parfois délicat à gérer en fin de match.

Alors, Beauregard ? Lemieux ? Verreault-Paul ? Qui restera en tribunes ? La réponse finale appartient à Gary Sheehan, et lui seul. Mais à voir l’assiduité avec laquelle il a analysé ces statistiques, nul doute que l’entraîneur ajoulot les aura dans un coin de la tête au moment de son choix. /clo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus