Entre blessés et licences B, Gary Sheehan se confie

Une ribambelle de blessés, une autre de licence B. Le HC Ajoie n’en finit plus de proposer ...
Entre blessés et licences B, Gary Sheehan se confie

 Gary Sheehan fait la moue, l’infirmerie du HCA ne désemplie pas

Une ribambelle de blessés, une autre de licence B. Le HC Ajoie n’en finit plus de proposer des alignements différents à chaque match. Ce mardi soir encore, face aux GCK Lions dans le championnat de Ligue B, l’entraîneur Gary Sheehan devra remodeler son équipe. Il ne pourra pas proposer les mêmes lignes que samedi face à La Chaux-de-Fonds. L’infirmerie du HCA compte actuellement sept patients : le gardien Elien Paupe, les défenseurs Simon Barbero, Giacomo Casserini et Miguel Orlando ainsi que les attaquants Raffael Lüthi, Gauthier Girardin et Martin Ness.

Pas de chance pour les blessés

Cette situation est difficile à vivre. Gary Sheehan ne le cache pas. « C’est un peu la faute à pas de chance », avance l’entraîneur jurassien. De nombreuses blessures sont osseuses, alors que d’autres joueurs ont été touchés par des virus. Si les blessures sont souvent dispersées sur l’ensemble de l’hiver, elles s’accumulent sur une courte période cette saison du côté du vestiaire ajoulot. Gary Sheehan précise encore que, pour lui, la préparation estivale n’est pas en cause. Il prend pour preuve le match de samedi sur la glace de La Chaux-de-Fonds : « On a joué à 15 joueurs et on avait plus d’énergie que les 22 en face ». La surutilisation de certains éléments peut, par contre, accroître le risque de blessures. Une surutilisation qui survient lorsque l’effectif n’est pas au complet. Un vrai cercle vicieux.

« Tributaire des clubs de Ligue A »

Avec tous ces blessés, le club jurassien fait appel à des renforts via des licences B pour compléter son effectif. Le HCA s’est ainsi appuyé sur près de 40 éléments depuis le début de la saison. Il s’agit du plus grand brassage de la ligue après les GCK Lions. « On avait prévu d’offrir quelques places à ces licences B pour laisser une chance à nos juniors. Mais dès le début de la saison, on a senti que nos jeunes n’étaient pas encore prêts à 100% pour jouer 45 matches de Ligue B », glisse Gary Sheehan. Le mentor ajoulot précise aussi qu’il est impossible d’avoir toujours recours aux mêmes joueurs venus de l’extérieur pour compléter son alignement : « On ne peut pas s’approprier un élément pour le reste de la saison quand il est déjà engagé dans une équipe. On est tributaire des clubs de Ligue A. On peut leur rendre service comme ça peut être l’inverse ».

Quelle équipe pour les play-off ?

Cette valse des licences B pose la question du visage du HC Ajoie durant les play-off. Quels joueurs porteront le maillot jurassien pour les séries ? Difficile d’y répondre actuellement. Gary Sheehan ne cache pas qu’il y a des ententes, notamment pour l’attaquant Stanislav Horansky et le gardien Gauthier Descloux. Mais des blessures à Bienne ou Genève pourraient encore changer la donne. /msc

(interview complète de Gary Sheehan à écouter ci-dessous uniquement sur ordinateur)

Gary Sheehan et les blessures

Gary Sheehan et les licences B


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus