La commune de Boncourt s'inquiète de l'avenir des bâtiments de BAT

La commune jurassienne de Boncourt affiche son inquiétude quant à la vente des bâtiments groupe ...
La commune de Boncourt s'inquiète de l'avenir des bâtiments de BAT

La commune de Boncourt s'inquiète de l'avenir des bâtiments de BAT

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

La commune de Boncourt affiche son inquiétude quant à la vente des bâtiments du groupe BAT à d'éventuels repreneurs peu sérieux. Le Conseil communal a fait part de ses préoccupations dans une lettre adressée vendredi à la direction du fabricant de cigarettes. La commune a déjà été approchée par plusieurs sociétés intéressées à racheter les bâtiments propriété de la multinationale. « Mais ce sont des entreprises farfelues », a expliqué à Keystone-ATS le maire de Boncourt Lionel Maitre, revenant sur une information du Matin Dimanche.

« Nous voulons une entreprise sérieuse », a souligné Lionel Maitre qui précise que le groupe British American Tobacco (BAT) a engagé un agent immobilier londonien pour régler cette vente. Les autorités communales veulent à tout prix éviter que ces grandes surfaces au centre du village ne deviennent une friche ou qu'elles ne soient vendues à un repreneur qui cherche juste à s'enrichir. Le site n'est pas pollué, mais certains des bâtiments sont vieux et pourraient contenir de l'amiante, a relevé le maire de Boncourt. Le Conseil communal rend aussi la multinationale britannique attentive aux valeurs environnementales comme le développement durable.

La production de cigarettes devrait cesser fin septembre. L'usine de Boncourt devrait définitivement fermer ses portes fin mars 2024. Le 14 décembre 2022, lors de l'annonce de la fermeture du site, l'usine employait 220 personnes. /ATS

Actualités suivantes