Les 25 ans de Schweizerhalle

La catastrophe de Schweizerhalle a 25 ans… La nuit du 1er novembre 1986, un incendie se déclarait ...
Les 25 ans de Schweizerhalle

Poissons morts Schweizerhalle La catastrophe de Schweizerhalle a eu de graves conséquences écologiques, notamment sur la faune du Rhin.

La catastrophe de Schweizerhalle a 25 ans… La nuit du 1er novembre 1986, un incendie se déclarait dans un entrepôt de l’usine Sandoz, près de Bâle. Les pompiers ont déversé des milliers de mètres cubes d’eau sur des tonnes de produits chimiques. Retour sur une nuit d’angoisse et ses conséquences.

 

Produits chimiques partis en fumée

Cette nuit-là, les sirènes tirent les habitants de leur sommeil vers 00h20. Les autorités leur demandent de fermer les fenêtres. Un nuage et une forte odeur chimique sont en train de se répandre sur la région et la ville de Bâle. L’incendie de Schweizerhalle est maîtrisé vers 5h du matin, mais on ignore encore, à ce moment-là, quels produits chimiques étaient stockés dans le bâtiment.

 

Rhin pollué, habitants incommodés

Les millions de litres d’eau utilisés pour lutter contre le feu finissent en partie dans le Rhin. Il s’avère que le cocktail contient des pesticides, des dérivés du mercure et des esters phosphoriques. Le fleuve prend une couleur rouge sang et les poissons meurent. C’est tout le bassin rhénan en aval, qui subit la catastrophe, jusqu’aux Pays-Bas. La pêche est interdite pendant six mois dans les zones contaminées.

Par ailleurs, plus de 1200 personnes consultent un médecin à cause d’irritations de la gorge ou des yeux, ou de nausées. Seule conséquence positive de la catastrophe : les lacunes de la législation sur la protection de l’environnement ont été comblées, et les entreprises ont depuis dû prendre des mesures pour améliorer la sécurité.

 

Sandoz pas condamné

Sur le plan des responsabilités, deux pompiers ont été condamnés pénalement pour avoir provoqué une pollution du Rhin. La direction de Sandoz n'a, elle, jamais été inquiétée. Elle a tout de même versé des dédommagements en Suisse, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas pour un total de 43 millions de francs. Rappelons que depuis, Sandoz a fusionné avec Ciba pour former le géant Novartis. /lbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus