Un tic-tac québéco-jurassien tant attendu

Un tic-tac attendu depuis plus de deux ans. La fameuse horloge que le Canton du Jura offrira ...
Un tic-tac québéco-jurassien tant attendu

Horloge Richard Mille pour le Québec L'horloge que le Jura va offrir à la ville de Québec pour son 400e anniversaire.

Un tic-tac attendu depuis plus de deux ans. La fameuse horloge que le Canton du Jura offrira à la ville de Québec pour son 400e anniversaire fonctionne. Le lancement officiel du mouvement s’est déroulé mardi après-midi dans les locaux de l’école des métiers de Porrentruy. La cérémonie s’est tenue en présence du Gouvernement jurassien in corpore, du maire de Québec, présent par vidéo conférence, d’autres personnalités et bien sûr, des responsables de l’entreprise Richard Mille aux Breuleux qui gère la construction de cette horloge monumentale (3,5m sur 2,5m).

La patte de la relève horlogère

"Ce projet est très particulier, explique Laurent Bessire, chargé de projet pour Richard Mille. L’horloge a une taille inhabituelle, son mouvement est unique, elle compte de nombreuses complications". Les partenaires qui travaillent sur sa conception sont nombreux puisqu’outre le canton du Jura et Richard Mille, il faut y ajouter le service de la coopération, la HE-ARC et surtout, la division technique du CEJEF.

Sous la houlette de leur professeur Laurent Barotte, plusieurs étudiants ont travaillé des journées entières pour confectionner cette pendule. "Au total, notre entreprise a passé plus de 3000 heures et l’école plus de 1300 heures sur ce projet jusqu’à aujourd’hui" détaille Laurent Bessire.

Cette horloge va poursuivre sa conception avant d’être transportée d’ici deux ans au coeur de la nouvelle bibliothèque de la ville de Québec. /clo+pbu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus