Dura lex sed lex

Chevaux

Le service vétérinaire est un peu cavalier. C’est l’avis d’Edgar Sauser concernant l’application de l’ordonnance fédérale sur la protection des animaux. Le député PLR est monté à la tribune mercredi lors des questions orales pour dénoncer les mesures de contrôle déjà annoncées alors que les délais de mise en conformité ne sont pas encore échus.

Le ministre de la santé Michel Thentz a relevé la difficulté pour le service vétérinaire d’être à la fois ferme dans l’application de la loi tout en faisant preuve de doigté. Il a également rappelé que les agriculteurs concernés ont eu largement le temps de se mettre aux normes. La révision de la loi est entrée en vigueur en 2008 et un délai transitoire a été accordé jusqu’en septembre 2013.

Le ministre a apporté une réponse similaire à la question de l’UDC Frédéric Juillerat. Le député demandait à savoir si le Gouvernement cautionnait les nouvelles règlementations qui interdisent aux juments portantes ou suitées de prendre part à des courses. /iqu


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus