Nadine Fähndrich y a cru jusqu'au bout

Nadine Fähndrich a manqué d'assez peu le podium auquel elle aspirait, en finale du sprint olympique ...
Nadine Fähndrich y a cru jusqu'au bout

Nadine Fähndrich y a cru jusqu'au bout

Photo: KEYSTONE/AP/Aaron Favila

Nadine Fähndrich a manqué d'assez peu le podium auquel elle aspirait, en finale du sprint olympique, à Zhangjiakou. Elle a terminé exténuée à la 5e place, après avoir longtemps lutté pour le bronze.

Il a manqué 4 secondes à la Lucernoise pour devenir la première fondeuse suisse à décrocher une médaille olympique en individuel. Elle a laissé passablement de forces dans la première partie de course en skiant trop souvent à l'extérieur et en peinant à trouver sa place derrière les Suédoises Jonna Sundling et Maja Dahlqvist, qui menaient un train d'enfer.

A 300 m de l'arrivée, Nadine Fähndrich s'est magnifiquement replacée en 3e position. Tout s'est joué dans l'interminable faux-plat montant menant à l'arrivée. Les deux Américaines Jessica Diggins, finalement médaillée de bronze, et Rosie Brennan lui sont passées devant.

En tête, Jonna Sundling était intouchable. Elle a ajouté le titre olympique à ses deux couronnes mondiales obtenues l'an passé. Une autre Suédoise, Maja Dahlqvist, a pris la médaille d'argent.

Outre Fähndrich, Laurien van der Graaff et Alina Meier avaient également franchi le cap des qualifications. Les deux Grisonnes ont été éliminées en quarts de finale.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus