Le FC Bassecourt est maintenu

Grâce à leur victoire 2-1 contre le champion Soleure, les footballeurs vadais ont assuré leur ...
Le FC Bassecourt est maintenu

Grâce à leur victoire 2-1 contre le champion Soleure, les footballeurs vadais ont assuré leur place en 1re Ligue la saison prochaine

 La joie du FC Bassecourt après la victoire contre Soleure (photo : Georges Henz).

Le FC Bassecourt dispose de ressources impressionnantes. Il a assuré son maintien en 1re Ligue de football, samedi soir, grâce à sa victoire 2-1 à domicile contre Soleure. Avec un contingent limité mais un coeur et une volonté énormes, le FCB a livré un match sérieux face à l'équipe qui a outrageusement dominé le championnat. Solide, physique, volontaire et surtout avec un gros panache et une belle technique, Bassecourt a mérité ce résultat. Il se devait de s'imposer, puisque son poursuivant au classement, Sursee, l'a emporté à Schötz.

 

Une entame rêvée

Devant plus de 550 spectateurs aux Grands-Prés, les protégés d'Anthony Sirufo n'ont pas eu le temps de laisser planer le doute. Après quelques secondes de jeu seulement, Jérémy Randaxhe a déposé son défenseur pour un centre parfait à destination de Nolan Erard. Le polyvalent joueur de couloir vadais a fait le reste et a ajusté le petit filet du portier soleurois du pied gauche. Cette réussite a libéré Bassecourt qui aurait pu doubler la mise par deux fois grâce à l'omniprésent Pascal Lachat. Puis, Soleure est petit à petit entré dans son match. Les Soleurois ont affiché une belle maîtrise technique et mis à mal par moments les ailes du FCB. Heureusement pour les protégés du président Albert Lusa, Reynald Bourquin a veillé au grain, tout comme l'excellente charnière centrale Karim Ghomrani-Jérôme Monnerat. Malgré une possession de balle conséquente, les visiteurs n'ont pas réussi à mettre réellement en danger le portier vadais. Il faut aussi reconnaître que Soleure n'a pas joué sur un rythme effréné, lui qui dispute les finales de promotion dès mercredi.

 

Un dénouement fou

A l'instar de ce qu'ils ont fait en première période, les joueurs d'Anthony Sirufo ont poussé dans les premières minutes de la deuxième mi-temps. Le deuxième but du FCB est tombé de la tête de Mevludin Cuskic, opportuniste, qui a profité d'un joli travail d'Ismaël Amaouche. Ce score de 2-0 récompensait le courage des Vadais qui y ont toujours cru, malgré la qualité de l'effectif soleurois. Dans la foulée, Reynald Bourquin a réalisé la parade qu'il fallait sur un coup franc, de quoi donner un maximum de confiance à tout le groupe. Bassecourt a ensuite défendu avec intelligence et avec un gros coeur. Surtout, Bassecourt n'a jamais paré au plus pressé, mais a toujours cherché à jouer au sol et en mouvement. Soleure aurait pu égaliser à la 66e minute de jeu mais n'a pas trouvé le cadre. Jérémy Randaxhe et Farid Soltani ont eu les balles du K.-O à la 67e et à la 76e minute de jeu. Mais le FCB s'est fait peur jusqu'au bout, surtout que Soleure a réduit la marque à quatre minutes du terme de la partie. Bassecourt a ensuite souffert, car les champions ont poussé, par fierté. L'entraîneur Anthony Sirufo est alors entré en jeu pour tenir la baraque. Tout un symbole de la solidarité qui anime ce groupe. Le FCB tiendra bon et pourra fêter ce maintien espéré et mérité. On retrouvera donc Bassecourt au mois d'août sur les pelouses de 1re Ligue de football. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus