Fribourg n’accueillera pas la finale

Le HC Ajoie ne pourra pas affronter Davos le 2 février dans l’antre de Gottéron en raison de ...
Fribourg n’accueillera pas la finale

Le HC Ajoie ne pourra pas affronter Davos le 2 février dans l’antre de Gottéron en raison de la tenue d’un match de National League la veille. Lausanne tient désormais la corde

Après avoir fêté dimanche sa qualification face à Bienne, le HC Ajoie ne sait pas encore où il jouera la finale de la Coupe de Suisse de hockey sur glace (photo : Georges Henz). Après avoir fêté dimanche sa qualification face à Bienne, le HC Ajoie ne sait pas encore où il jouera la finale de la Coupe de Suisse de hockey sur glace (photo : Georges Henz).

Le casse-tête se poursuit pour les dirigeants du HC Ajoie. Deux jours après la qualification des hockeyeurs « jaune et noir » pour la finale de la Coupe de Suisse, le lieu du match n'est toujours pas connu. Les pistes se referment les unes après les autres. Après Bâle et Bienne, c’est au tour de Fribourg de passer à la trappe.

La BCF Arena, la patinoire de Fribourg, était l’option privilégiée par le directoire ajoulot lundi. Or, le calendrier de National League ne permet pas la tenue de la finale de la Coupe de Suisse dans l’antre de Gottéron. Les Dragons jouent un match de championnat à domicile la veille de cet événement. Il ne sera, ainsi, pas possible de changer les publicités sur la glace à temps, un changement qui nécessite au moins 24h. Le président du HC Ajoie l’a confirmé ce mardi à RFJ.


Vers Lausanne, Genève... ou la Suisse allemande

Patrick Hauert et son équipe explorent désormais d’autres pistes pour ce match du 2 février. « On veut jouer dans une patinoire de National League et on veut qu’elle soit romande », dit-il. Les options restantes sont au nombre de deux : la Vaudoise Aréna de Lausanne et Les Vernets de Genève. La première est privilégiée.

Et si ces deux pistes venaient à se refermer, le HCA regarderait alors en Suisse allemande. « Davos reste la dernière option envisagée », rappelle Patrick Hauert. Les dirigeants « jaune et noir » se donnent un peu de temps pour ficeler ce dossier. Alors qu’il était question lundi d’une décision dans les 48h, plus aucun délai n’est articulé ce mardi. /msc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus