« Une opportunité en or » pour Noah Patenaude

Le jeune gardien neuchâtelois a rejoint le HC Ajoie il y a trois semaines avec un contrat jusqu’au ...
« Une opportunité en or » pour Noah Patenaude

Le jeune gardien neuchâtelois a rejoint le HC Ajoie il y a trois semaines avec un contrat jusqu’au printemps 2025. S’il n’a pas encore été aligné en National League, il entend bien prouver qu’il peut avoir un rôle à jouer avec les Jurassiens

Noah Patenaude s'est engagé avec le HC Ajoie jusqu'au printemps 2025 (photo : Georges Henz). Noah Patenaude s'est engagé avec le HC Ajoie jusqu'au printemps 2025 (photo : Georges Henz).

« C’est la place parfaite pour mon développement. » Noah Patenaude n’a pas hésité longtemps avant de rejoindre le HC Ajoie. Le jeune gardien neuchâtelois patine avec la lanterne rouge de National League depuis trois semaines. Il a commencé la saison au Tessin dans les rangs d’Ambri et a évolué en Swiss League avec les Ticino Rockets. Du haut de ses 20 ans, il veut désormais se faire une place dans l’élite du hockey suisse. « C’est à moi de prouver que j’ai le niveau de jouer ici », lance-t-il alors que le HCA prend la route de Zoug ce mardi (en direct sur RFJ dès 19h30). Noah Patenaude sait que le chemin est long pour s’installer devant un filet de National League, lui qui n’a pas encore connu cet honneur. « J’ai 20 ans, je suis encore jeune. Il faut commencer comme 3e ou 2e gardien et apprendre des autres », assure le portier passé par Neuchâtel, Yverdon, Bienne et le Canada.

Noah Patenaude : « Je suis très content d’être ici »

Qui dit patience ne veut toutefois pas dire manque d’ambition pour l’international junior. S’il n’a pas eu de discussion sur le rôle que veut lui confier le directeur sportif du HCA Julien Vauclair la saison prochaine, Noah Patenaude veut « prouver que je peux être au moins 2e gardien et faire partie de cette équipe ». Le Neuchâtelois se décrit comme « assez calme et explosif dans le but », un jeu « un peu similaire » à celui de son nouveau coéquipier Tim Wolf. Pour chiper la place du Zurichois dans la cage ajoulote, Noah Patenaude sait qu’il doit se mettre à niveau de la National League. « Le jeu est plus rapide, il faut s’habituer à cette vitesse », confie-t-il. Pas de quoi le stresser. « Ça va aller petit à petit », lance-t-il plein de sagesse. /msc


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus