Dure journée pour les Suissesses

Les Suissesses engagées à l'US Open ont vécu une désillusion mardi : elles ont toutes chuté ...
Dure journée pour les Suissesses

Les Suissesses engagées à l'US Open ont vécu une désillusion mardi : elles ont toutes chuté. Du côté des hommes, Roger Federer passe, lui, le 1er tour

Timea Bacsinszky . Photo: archives. Timea Bacsinszky . Photo: archives.

A l’US Open, Roger Federer s’est imposé cette nuit face au Japonais Yoshihito Nishioka sur le score de 6-2 6-2 6-4. Au deuxième tour, le Bâlois affrontera jeudi le Français Benoît Paire.


La journée a par contre été rude pour les Suissesses alignées à New York.


Timea Bacsinszky n'y arrive toujours pas. Tout comme Belinda Bencic et Stefanie Vögele, la Vaudoise a été écartée dès le 1er tour de l'US Open, battue par la Serbe Aleksandra Krunic, 6-2 3-6 6-0. Toujours en quête d'un premier succès cette année en simple sur le circuit, Timea Bacsinszky avait pourtant un bon coup à jouer face à la 49e joueuse mondiale, elle aussi en manque de résultats. Il s'est toutefois avéré que la confiance de la Vaudoise était encore plus entamée que celle de son adversaire... Timea Bacsinszky semblait pourtant sur la bonne voie après le gain du deuxième set, durant lequel elle a affiché un visage plus conquérant. Las, elle n'est pas parvenue à enchaîner, perdant d'emblée son service dans la manche décisive sur une énième double faute (12 en tout). Tout aussi accablée par ses nombreuses fautes que par la canicule new yorkaise (35 degrés), la Vaudoise n'a pas existé dans cet ultime set. La faute peut-être à une gêne physique au mollet gauche, qui a nécessité un temps-mort médical et un massage du kiné. Incapable d'éviter une "roue de vélo" dans le dernier set, Timea Bacsinszky s'est inclinée après 2h18 d'un match très laborieux, la faute notamment à la chaleur. La Vaudoise, qui assure pourtant avoir retrouvé de bonnes sensations à l'entraînement, ne parvient donc toujours pas à confirmer en match. Minée par les pépins physiques ces derniers mois, elle affiche désormais huit défaites en autant de matches cette saison en simple (hors Interclubs). Autant dire que la joueuse de Belmont, retombée au 751e rang à la WTA, n'est pas au bout de ses peines.

Moins de dix minutes après Timea Bacsinszky, Belinda Bencic (WTA 38) a essuyé une pareille désillusion, la St-Galloise s'inclinant 2-6 6-1 6-2 face à la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (WTA 33). Comme le score l'indique, la St-Galloise semblait avoir la partie en main. Mais sans raison apparente, elle a complètement dévissé dès l'entame de la deuxième manche, laissant son adversaire s'envoler vers la victoire, acquise après 1h52 d'un match étrange. La déception est d'autant plus importante pour Belinda Bencic qu'elle avait montré de bonnes choses cet été. Et notamment à Wimbledon, où elle était allée jusqu'en 8e de finale. Cela ne se reproduira toutefois pas à Flushing Meadows, où la no 1 suisse a été priée de prendre la porte dès son premier match.

Question effondrement, la palme revient toutefois à Stefanie Vögele, qui n'a pas existé mardi durant son match du 1er tour. Et c'est rien de le dire: l'Argovienne a été écrasée 6-0 6-0 par la Portoricaine Monica Puig. Stefanie Vögele (WTA 74) ne partait pas favorite face à la 55e joueuse mondiale, et surtout championne olympique 2016 à Rio. Il était toutefois attendu qu'elle propose un semblant de résistance. Au lieu de cela, elle a essuyé une humiliante double "roue de vélo", quittant le court après seulement 45 minutes de jeu. 


Quant à la rencontre entre Patty Schnyder et Maria Sharapova, le match s’est achevé avec une défaite pour la bâloise sur le score de 6-2 7-6. /ats-aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus