Le Jura se retrouve sans chimiste cantonal

Le canton du Jura se heurte au refus des chimistes cantonaux romands. Aucun d’eux n’accepte ...
Le Jura se retrouve sans chimiste cantonal

Laboratoire

Le canton du Jura se heurte au refus des chimistes cantonaux romands. Aucun d’eux n’accepte d’assurer l’intérim suite à la démission de José Caperos de son poste de chimiste cantonal, selon le Quotidien Jurassien de mercredi. José Caperos avait annoncé son départ à la retraite l’automne dernier et le canton avait alors engagé Caroline de Renéville au poste de chimiste chargée de mission dans l’optique de lui succéder. José Caperos devait occuper ses fonctions à un taux réduit jusqu’à ce que la future chimiste cantonale soit formée, mais il y a renoncé à fin février. Caroline de Renéville achèvera sa formation fin 2016. Le canton du Jura cherche donc une solution intérimaire jusque-là. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus