Le diagnostic préimplantatoire en débat

Anne Seydoux (PDC) se dit favorable au DPI alors que Tom Gerber (PEV) s'y oppose Anne Seydoux (PDC) se dit favorable au DPI alors que Tom Gerber (PEV) s'y oppose

Le peuple décidera le 14 juin prochain s’il souhaite autoriser ou non le diagnostic préimplantatoire. L’introduction de cette méthode jusqu’ici interdite a deux objectifs : permettre aux couples atteints de maladies génétiques graves de tester des embryons avant leur implantation afin de réduire les risques de transmissions, et de permettre aux couples qui ne peuvent pas avoir d’enfants de voir augmenter leurs chances de mener une grossesse artificielle à terme. Ce sujet sensible suscite de nombreuses questions, notamment sur le plan éthique. Pour en discuter, nous avons accueilli lundi la conseillère aux Etats PDC jurassienne, Anne Seydoux, et le vice-président du PEV du Jura bernois. Un débat que vous retrouvez en intégralité ci-dessous. /ast

Tom Gerber, vice-président du PEV JB et candidat au Conseil national Tom Gerber, vice-président du PEV JB et candidat au Conseil national

Anne Seydoux, conseillère aux Etats jurassienne (PDC) Anne Seydoux, conseillère aux Etats jurassienne (PDC)

01.06.2015 - 14:38
Actualisé le 01.06.2015 - 14:39

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus