Recours au TF contre le poulailler de Bonfol

En Suisse, un producteur ne peut pas posséder plus de 18'000 poules. Ici au Joratel, chez Claude-Eric Robert, 14'000 volatiles produisent environ 13'000 œufs par jour.

Pro Natura a déposé un recours au Tribunal fédéral contre le projet de poulailler industriel à Bonfol. Ce dernier, après avoir été jugé illégal par le tribunal administratif, avait ensuite été autorisé par le tribunal cantonal jurassien. Pour l’organisation, cette halle d’élevage industrielle pour 19’800 poulets, soit une production annuelle de 150'000 poulets, ne peut pas être construite à l’emplacement prévu, car elle détruit une terre agricole devenue rare. De plus, selon Pro Natura, le complexe prévu en plein champs où aucune autre construction n’existe, défigurerait le paysage du site. Autre argument : il ne s’agirait nullement de production locale, mais d’une production industrielle, au contraire des produits du terroir. /comm+emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus