La courge en self-service

Des rouges, des bleues, des jaunes. En soupe, en tarte ou encore à l’image d’une sorcière à ...
La courge en self-service

Stand de courge Plus de trente sortes de courges sont proposées. Certaines pèsent jusqu'à vingt kilos.

Des rouges, des bleues, des jaunes. En soupe, en tarte ou encore à l’image d’une sorcière à l’occasion d'Halloween, la courge est le légume phare de la saison. Certains agriculteurs l’ont bien compris. Stephan Wüthrich en fait partie. Il propose également une façon originale de les vendre. Il s’agit du fonctionnement en self-service. Etiquetées d'un prix, disposées sur un stand au bord de la route devant sa ferme située entre Vicques et Courrendlin, les courges sont à disposition des clients. Il leur suffit simplement de glisser l’argent dans la fente de la caisse avant de repartir. Pour Stephan Wüthrich, ce mode de fonctionnement offre de nombreux avantages. « Je crois que les clients préfèrent lorsqu’ils peuvent regarder, toucher et choisir librement leur courge. Le fait qu'ils soient seuls pour faire cela enlève une certaine pression. » Le modèle du self-service est également plus économique. « Cela me reviendrait trop cher si je devais employer une personne pour s’occuper du stand. A moins que l’on instaure des horaires, mais je trouve que le concept perdrait de son attrait. »

 

Une confiance inébranlable

Malgré plusieurs vols, l’agriculteur garde confiance. « C’est vrai que cette année j’ai eu deux effractions. Ils ont forcé la caisse. Mais en général, j’ai très peu de problèmes. J’ai totalement confiance en ma clientèle. » /lhu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus