Pour inciter à la balade au Lac de Lucelle

La Fondation du Lac de Lucelle et l’Association des Amis du Lac de Lucelle sortent du bois ...
Pour inciter à la balade au Lac de Lucelle

 Le page d'accueil du site internet du Lac de Lucelle (www.lacdelucelle.ch).

La Fondation du Lac de Lucelle et l’Association des Amis du Lac de Lucelle sortent du bois pour appeler au soutien. Un nouveau site internet, des flyers et une brochure ont été élaborés et présentés ce jeudi à la presse. L’objectif de ces supports est de faire connaître les lieux à un public large et de renouveler le nombre d’adhérents à l’association. En effet, leur soutien financier est primordial pour assurer l’entretien de l’étendue d’eau et de ses alentours, ce qui correspond à une somme de 10'000 francs par année. Il est d’autant plus important que des investissements conséquents ont été effectués ces dernières années pour aménager les bords du lac et diminuer notamment le risque de sédimentation de l’eau. Ils ont été financés par les communes concernées, mais aussi par l’Association des Amis du Lac de Lucelle. Pour la petite histoire, le Lac de Lucelle est, selon ses adhérants, un des plus petits lacs de Suisse, si ce n'est le plus petit. Pour répondre à la définition de lac, il faut que l'étendue soit alimentée par un cours d'eau et qu'un autre en ressorte.

Les Suisses-Allemands comme parrains

Sur les 170 membres que compte aujourd’hui l’association, 60% vient de Suisse alémanique et en particulier de la région bâloise. Mais il y a même des Grisons. Le président de l’Association des Amis du Lac de Lucelle, Eduard Belser, est établi à Lausen et ce sont principalement ses connaissances qui ont rejoint le groupe pour pérenniser ce lieu de balade situé sur la commune de Pleigne. Il n’y a aujourd’hui qu’une cinquantaine de Jurassiens qui sont membres de l’association, ce qui est trop peu, selon les responsables. « Il en faut plus et de plus jeunes », clament-ils. Avant d’ajouter : « Ce lieu est très prisé, les Jurassiens aiment venir s’y promener. Alors ce serait aussi bien qu’ils soutiennent cet endroit ».

Des travaux à venir

Le prochain projet est le curage du piège à sédiments, le bassin qui se situe en amont du lac. Il s’agit d’un projet conséquent avec des dizaines de milliers de mètres cubes qui devront être évacués. C’est une étape qui doit se réaliser dans les cinq ans à venir. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus