Un 1er novembre entre célébrations et devoir de mémoire

Les catholiques fêtent la Toussaint ce mardi 1er novembre. Si ce jour est férié, c’est en l’honneur ...
Un 1er novembre entre célébrations et devoir de mémoire

Jean-Jacques Theurillat, vicaire épiscopal pour le Jura pastoral. Jean-Jacques Theurillat, vicaire épiscopal pour le Jura pastoral.

Les catholiques fêtent la Toussaint ce mardi 1er novembre. Si ce jour est férié, c’est en l’honneur de tous les saints, connus et inconnus, qui sont déjà auprès de Dieu. La Commémoration des fidèles défunts n’a, elle, lieu en réalité que le 2 novembre. Toutefois, ce jour de congé est l’occasion pour beaucoup de se recueillir en souvenir de leurs proches disparus, comme en témoigne l’afflux de fleurs sur les tombes des cimetières. Les deux dates ne forment désormais plus qu’une seule fête dans la pensée populaire : « la Toussaint, fête des morts ». /emu

Entretien avec l’Abbé Jean Jacques Theurillat, vicaire épiscopal du Jura pastoral


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus