Une manne moins importante pour le Jura

Le canton du Jura va toucher moins d’argent de la péréquation financière en 2017. Le Conseil ...
Une manne moins importante pour le Jura

Argent La péréquation financière profitera moins au canton du Jura (photo: archives).

Le canton du Jura va toucher moins d’argent de la péréquation financière en 2017. Le Conseil fédéral a validé mercredi les montants des paiements pour l’année prochaine. Le canton du Jura recevra ainsi 159,9 millions de francs, soit 2,6 millions de francs de moins qu’en 2016. Les chiffres ne présentent pas de surprises puisqu’ils correspondent à ceux dévoilés en juin dernier par l’Administration fédérale des finances. Le canton du Jura a ainsi pris en compte la situation dans l’établissement du budget 2017.

Reste que c’est la deuxième année de suite que la manne fédérale issue de la péréquation financière diminue pour l’Etat jurassien. Difficile toutefois pour le ministre jurassien des Finances de dire si la situation va perdurer à l’avenir. Charles Juillard précise que les sommes versées via la péréquation financière dépendent de l’évolution de la situation économique des cantons. Le ministre des Finances souligne toutefois une certitude. « Si les règles ne changent pas, le canton du Jura va perdre un million de francs par année au titre de la compensation des cas de rigueur qui va s’éteindre à raison de 5% par an », indique Charles Juillard.

D’importantes différences et un enjeu

Le canton du Jura n’est pas le seul à faire face à une baisse de la péréquation financière. Neuchâtel, par exemple, devra se passer de 41,5 millions de francs. C’est le jackpot, en revanche, pour le canton de Berne qui profite d’une hausse de 22,2 millions de francs pour un total de près de 1,3 milliard. Pour Charles Juillard, ces écarts doivent toutefois être relativisés. « Ce qui est vraiment parlant, c’est le montant par habitant », indique le ministre des Finances qui précise que les Jurassiens touchent le double par rapport aux Bernois. Charles Juillard relève, enfin, que « si la ville de Moutier devait rejoindre le canton du Jura, chaque habitant recevrait de la part de la péréquation financière deux fois plus d’argent pour les caisses publiques ». /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus