Savourez votre miel !

Il faudra tartiner son miel avec précaution. C’est une denrée rare cette année. Les récoltes ...
Savourez votre miel !

Espace abeilles, abeilles Le miel de forêt est celui qui a le plus manqué cette année.

Il faudra tartiner son miel avec précaution. C’est une denrée rare cette année. Les récoltes de 2016 sont plus que mauvaises. En Suisse, la moyenne par ruche est de 13,9 kilos. Pour la plupart des apiculteurs jurassiens, la situation n’est pas meilleure. Si la Vallée de Delémont a été épargnée, en Ajoie et aux Franches-Montagnes, les récoltes ont été maigres. « Les apiculteurs francs-montagnards ont récolté en moyenne moins de 10 kilos par ruche. Certains en ont seulement cinq », affirme Sarah Gerster, présidente de la section des Franches-Montagnes de la Fédération jurassienne d’apiculture. Et d’ajouter que « c’est un choc en comparaison de l’année passée. La moyenne se situait alors entre 40 et 50 kilos par ruche ».

 

Tributaire du temps

La météo est la principale cause de cette mauvaise récolte. « Il a fait froid et pluvieux au début de l’été. Les abeilles ont dû utiliser le miel pour se maintenir en vie », explique Sarah Gerster. Idem pour le miel de forêt. Le froid et l’humidité ont empêché la prolifération de pucerons qui produisent le miellat, à la base du produit. Pour l’année 2017, les prévisions de la responsable de section ne sont pas rassurantes. « Le problème maintenant, c’est le varroa, ce parasite qui nous cause du souci. Malgré les traitements usuels, il y en a encore beaucoup et il est possible que ça cause des pertes de colonies. Cela risque d’avoir des conséquences sur les récoltes de l’année prochaine ».

 

Le Jura bernois mieux servi

« J’ai discuté avec deux apiculteurs du Jura bernois. Pour eux, les récoltes sont plutôt bonnes cette année. Elles tournent autour des 20 kilos par ruches », confie Sarah Gerster. /lhu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus