De nouveaux projets pour l’AdJJ

L’Assemblée des Jeunes Jurassiens fourmille d’idées. L’AdJJ a tenu sa troisième séance ce samedi ...
De nouveaux projets pour l’AdJJ

Quentin Haas L'AdJJ a tenu ses assises sous la présidence de Quentin Haas.

L’Assemblée des Jeunes Jurassiens fourmille d’idées. L’AdJJ a tenu sa troisième séance ce samedi à Moutier. La réunion a rassemblé une trentaine de membres âgés de 16 à 25 ans qui viennent du Jura et du Jura bernois. L’Assemblée des Jeunes Jurassiens, présidée par l’Ajoulot Quentin Haas, a pris la décision de se doter d’une identité visuelle et de renforcer sa présence sur les réseaux sociaux par le biais de la vidéo notamment. Elle souhaite également d’introduire des « workshops », soit des actions dans le terrain sur des sujets d’actualité comme le renforcement de la participation des jeunes lors de votations.

Moutier pour débattre des cantons

L’AdJJ a donc siégé à Moutier mais il n’a pas été question du vote communaliste de la cité prévôtoise prévu le 18 juin 2017, sauf de manière détournée. Des joutes verbales ont été mises en place sous le thème « Modification de l’article 3 de la constitution helvétique : fin de l’existence des cantons ». Par tirage au sort, les jeunes ont ainsi dû défendre l’existence et l’utilité des cantons ou chercher à les supprimer pour créer une Suisse centralisée. Le président de l’AdJJ, Quentin Haas, rappelle que l’association est apolitique et qu’elle ne prendra donc pas position sur la future votation à Moutier. L’Assemblée des Jeunes Jurassiens souhaite, néanmoins, que les jeunes s’impliquent dans la campagne et se rendent aux urnes pour voter. A noter encore que la séance de l’AdJJ s’est déroulée ce samedi en présence du maire de Moutier, Marcel Winistoerfer, ainsi que de plusieurs jeunes politiciens prévôtois. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus