Du neuf pour « les écorchés vifs » de Lucelle

Un projet ambitieux pour la fondation Maison d’accueil Sainte Catherine. Depuis 2011, l’institution ...
Du neuf pour « les écorchés vifs » de Lucelle

projet de la fondation Maison Ste Catherine Photomontage du bureau d'architecture Arches 2000 SA

Un projet ambitieux pour la fondation Maison d’accueil Sainte Catherine. Depuis 2011, l’institution de Lucelle planche sur la construction d’un nouveau bâtiment. Les travaux de terrassement ont commencé il y a un mois. Devisé à 6,1 millions de francs, l'immeuble accueillera début 2018 la trentaine de résidents. Les anciens locaux situés dans deux vieilles bâtisses n’étaient plus aux normes pour héberger ces personnes atteintes dans leur santé physique ou psychique ou en difficultés sociales. Certains, selon le directeur Jean-Maurice Maître, sont des écorchés vifs.

 

Confort et modernité

L’immeuble comprendra 32 chambres individuelles de 17m2 équipées de sanitaires et douche, des bureaux, une cafétéria, une salle à manger, ainsi que plusieurs salles de divertissements. Le bâtiment de quatre étages, à flanc de talus, sera orienté plein sud avec vue sur le lac et répondra aux normes Minergie.

 

20 ans d’accueil

Depuis 1997, la maison Sainte Catherine accueille des personnes en difficultés, notamment des personnes dépendantes à l’alcool ou dépressives qui y résident souvent quelques années. La durée du séjour n’est pas limitée. L’institution et sa quinzaine d’employés offrent un cadre familial à ses pensionnaires afin qu’ils retrouvent confiance en eux à travers par exemple de petites occupations. Les résidents peuvent pratiquer le travail du bois, aider au potager ou encore soigner les animaux de la fondation. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus