Des duos qui marchent au CAFF

Un succès qui se renforce pour un projet du CAFF. La troisième volée du programme « Univers’elles ...
Des duos qui marchent au CAFF

CAFF Le programme « Univers’elles » proposé par le CAFF rencontre un beau succès.

Un succès qui se renforce pour un projet du CAFF. La troisième volée du programme « Univers’elles » mis sur pied par le Centre d’animation et de formation pour femmes migrantes à Delémont et à Porrentruy arrive à son terme. Le projet se déroule sous la forme d’un duo. Une femme suisse et une femme migrante se retrouvent deux fois par mois durant neuf mois afin de tisser des liens. Le concept vise à favoriser l’intégration sociale ainsi que l’apprentissage de la langue française. Il a démarré en 2014 et 15 duos ont été formés cette année.

Le projet connaît un bel engouement avec plus de 40 binômes créés en trois ans. Le nombre de femmes suisses qui se sont mises à disposition a été supérieur au besoin en 2016. Pour Sylvie Baume, assistante sociale au CAFF, le phénomène tient à deux explications. Elle estime, tout d’abord, que la situation mondiale au niveau migratoire « implique que chacun se sent concerné et à envie d’agir là où il habite ». Par ailleurs, le concept « Univers’elles » commence à mieux se faire connaître, grâce au bouche-à-oreille et aux expériences positives faites par les précédents duos.

Sylvie Baume souligne également que le projet présente plusieurs avantages pour les femmes migrantes. « Il est important, pour elles, de compter pour quelqu’un et d’ainsi favoriser leur intégration sociale. La formule du duo les oblige également à s’exprimer en français et à ne pas craindre de faire des fautes afin de se faire comprendre », poursuit Sylvie Baume qui souligne que les liens perdurent souvent bien au-delà de l’expérience vécue durant neuf mois. Le projet « Univers’elles » sera donc reconduit l’année prochaine. Les inscriptions seront possibles auprès du CAFF à partir de janvier prochain. /comm +fco


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus