Boncourt : un pavillon adapté aux résidents atteints d’autisme

Le « Pavillon 7 » du Foyer Les Fontenattes à Boncourt a été inauguré ce vendredi en présence ...
Boncourt : un pavillon adapté aux résidents atteints d’autisme

Le Pavillon 7 a été inauguré par des résidents accompagnés du directeur du foyer Les Fontenattes Jean-François Deschamps (à droite). Le Pavillon 7 a été inauguré par des résidents accompagnés du directeur du foyer Les Fontenattes Jean-François Deschamps (à droite).

Le « Pavillon 7 » du Foyer Les Fontenattes à Boncourt a été inauguré ce vendredi en présence de la ministre de l’intérieur Nathalie Barthoulot. Piloté par la fondation Les Castors, ce nouveau bâtiment a été spécialement conçu et pensé pour accueillir des personnes souffrant de troubles de la sphère autistique.

Les salles sont lumineuses, chaleureuses, mais lorsque l’on pénètre dans les lieux, on est frappé par leur simplicité. Une disposition de l’ameublement assez sommaire, des murs presque dépourvus de décoration si ce n’est ce petit sapin de Noël qui trône fièrement dans le séjour. Mais ce caractère minimaliste est totalement voulu. « Chaque pièce doit avoir une seule fonction bien définie. La salle à manger pour le repas, la cuisine pour cuisiner, le séjour pour se reposer…  Ce sont aussi des personnes qui vont se focaliser sur des détails, un petit détail sur un tableau peut poser des problèmes. Donc des lieux sobres et définis, c’est le plus calmant car les lieux communautaires classiques offrent trop de stimulations pour eux », explique Aude Brandt, l’une des éducatrices. Elle travaille quotidiennement avec les quatre résidents actuels du Pavillon 7 qui ont emménagé depuis le début du mois d’octobre. Bientôt, ils seront six à vivre dans ces nouvelles installations.

Le salon, simple mais lumineux et incitant au calme. Le salon, simple mais lumineux et incitant au calme.

La salle à manger. La salle à manger.

Une formation spécifique pour le personnel

Depuis une première sollicitation en 2014 émanant du Service d’Action Sociale pour que la fondation Les Castors accueille ce type de pathologie, le personnel du foyer Les Fontenattes suit une formation continue. Au total, 200 heures de cours ont déjà été dispensées à une dizaine de membres du personnel. « Cela a d’ailleurs amené une vraie bouffée d’oxygène car ce type de projet motive et mobilise. Cela a entraîné la réflexion de l’ensemble du personnel pour reconsidérer les pratiques d’accompagnement des résidents », commente le directeur du foyer Jean-François Deschamps. Ce sont notamment de nouvelles formes de communication qu’il faut développer afin que résidents et éducateurs se comprennent. Christiane et Mathieu, deux adultes atteints de troubles autistiques, ont par exemple besoin d’un emploi du temps matérialisé par des pictogrammes ou des objets du quotidien afin de comprendre le déroulement de leur journée et des activités qui leurs sont proposées. Si Jean-François Deschamps reconnaît qu’accueillir des personnes atteintes de troubles autistiques « est un grand défi », la fondation Les Castors dispose à présent d’un outil adéquat et d’une équipe motivée et dévouée à rendre la vie plus agréable à ces personnes dépendantes. Ce qui a sans doute inspiré à la ministre de l'intérieur Nathalie Barthoulot ce rappel de la Constitution Fédérale qui stipule en son préambule que « la force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres ». /jpi

Le nouveau bâtiment du Pavillon 7. Le nouveau bâtiment du Pavillon 7.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus