CCT AJMEA : l'intersyndicale n'obtient pas de cinquième semaine de vacances

L'Association jurassienne des Maisons pour enfants et adultes et son personnel tiennent leur ...
CCT AJMEA : l'intersyndicale n'obtient pas de cinquième semaine de vacances

La Fondation Pérène à Delémont fait partie des trois institutions visées par la nouvelle CCT. La Fondation Pérène à Delémont fait partie des trois institutions visées par la nouvelle CCT.

L'Association jurassienne des Maisons pour enfants et adultes et son personnel tiennent leur nouvelle convention collective de travail, signée ce jeudi. Cette CCT concerne 400 membres des personnels des fondations Les Castors, Pérène et Saint-Germain. Direction et syndicats s'accordent pour parler d'un bon accord bien qu'aucune grande révolution n'ait été apportée comparé à l'ancien document.

Un bémol de taille toutefois pour l'intersyndicale : sa principale revendication portant sur une cinquième semaine de vacances n'a pas abouti. « Selon nous cette revendication est légitime au regard des autres CCT qui peuvent exister dans les branches privées qui accordent cette cinquième de vacances ou quelques jours de plus. Nous étions aussi prêt à aller vers une solution médiane. Cette revendication, elle existe depuis 20 ans et on nous dit que ce n'est jamais le moment », regrette le secrétaire synidcal Syna Loïc Dobler.

L'AJMEA fait face aux coupes budgétaires imposées par l'Etat

Selon l'AJMEA, la raison de ce refus est à aller chercher du côté des suventions cantonales qui baissent, ce qui impose des coupes budgétaires. La période et la conjoncture ne sont donc pas propices pour accéder à une telle demande. « Une cinquième semaine de vacances implique des frais supplémentaires... ou alors il aurait fallu réduire des prestations en temps ou réduire les coûts du personnel, ce que nous ne voulions absolument pas. Même si des enveloppes budgétaires ont été promises pour les trois années à venir, nous continuons d'avancer dans l'inconnu », justifie le président de l'AJMEA Jean-Claude Crevoisier.

Une avancée notable fait tout de même son apparition dans cette nouvelle CCT. L'ancienneté est désormais reconnue en cas de passage d'un salarié d'une institution à l'autre, ce qui n'était pas le cas auparavant. /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus