La justice jurassienne du côté du projet de géothermie

La justice jurassienne a tranché dans le dossier du projet de géothermie profonde à Glovelier ...
La justice jurassienne du côté du projet de géothermie

Projet pilote de géothermie profonde à Haute-Sorne Projet pilote de géothermie profonde à Haute-Sorne (Photo: image d'archives)

La justice jurassienne a tranché dans le dossier du projet de géothermie profonde à Glovelier. La Cour administrative rejette le recours collectif déposé en mai dernier par neuf personnes. Les juges estiment que le plan spécial proposé par le canton du Jura pour la mise en œuvre du projet répond à toutes les normes. La décision de la Cour administrative a été communiquée jeudi. Les recourants disposent de 30 jours pour faire opposition auprès du Tribunal fédéral.

Pratiquement tous les arguments des recourants ont été rejettes. Ils craignaient le risque de séisme, d'accidents, de nuisances sonores ou encore d'atteinte à la protection de l’environnement. Les juges sont catégoriques: le plan spécial cantonal est satisfaisant.

Permis de construire annulé

Un seul aspect du dossier a été remis en cause : le permis de construire octroyé par le Gouvernement à Geo-Energie Suisse SA, l’entreprise à l’origine du projet. Estimant que le canton n’a pas la compétence requise pour en délivrer un, la Cour administrative l’a annulé. Une décision qui n’a cependant aucune incidence, puisque dans ce cas précis, pas besoin de permis.

Du côté des recourants, l’heure est à la surprise. Y aura-il opposition au niveau fédéral ? Pour l’heure, aucune décision n’a encore été prise. Ils se laissent le temps de la réflexion. Une réunion entre les neufs personnes impliquées, toutes voisines du potentiel site à Glovelier, est prévue la semaine prochaine./lhu


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus