Les cinémas taignons crèvent l’écran

Une fréquentation record en 2016 pour les deux cinémas situés aux Franches-Montagnes. Au total ...
Les cinémas taignons crèvent l’écran

 Plus de 7'500 personnes ont pris place au Cinémalux des Breuleux en 2016. (photo: Cédric Bourquard)

Une fréquentation record en 2016 pour les deux cinémas situés aux Franches-Montagnes. Au total, le Cinémalux des Breuleux et le Cinélucarne du Noirmont ont accueilli 13'669 spectateurs l’année dernière. C’est 26 personnes de plus que la dernière marque de référence, établie en 2011, dans les salles obscures francs-montagnardes. Dans le détail : la salle obscure breulotière a accueilli 7’546 spectateurs l’an dernier alors son homologue noirmonnière a reçu la visite de 6’123 individus. Ces deux cinémas « tournent » financièrement, grâce notamment au bénévolat.

Les raisons de cette réussite

Deux raisons principales expliquent ce succès, selon le responsable de la programmation aux Breuleux. D’une part, les affiches de l’an passé ont été homogènes. « Même s’il n’y a pas eu de Star Wars ou de James Bond, il y a tout de même eu beaucoup de films qui ont tiré leur épingle du jeu », affirme Cédric Bourquard. Il relève notamment deux excellentes surprises : les diffusions de « Demain » et de « Ma vie de courgette » ont attiré chacune plus de 500 curieux. D’autre part, l’offre proposée en 2016 était diversifiée. Selon des estimations, près de 200 films différents ont été projetés dans les deux salles obscures francs-montagnardes pour un total de 520 séances. Ces chiffres sont en augmentation depuis quelques années.

L’arrivée de Cinémont à Delémont en novembre 2015 n’aura donc pas eu d’effet sur la fréquentation des deux cinémas taignons. /bbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus