Club de prostitution : une affaire qui semble se dégonfler

Une ancienne gérante d’un Club de prostitution ajoulot a comparu mercredi matin devant le Tribunal ...
Club de prostitution : une affaire qui semble se dégonfler

Tribunal Porrentruy

Une ancienne gérante d’un Club de prostitution ajoulot a comparu mercredi matin devant le Tribunal de Porrentruy. Elle a été acquittée de trois accusations portées à son encontre dans une partie de la procédure. La prévenue a ainsi obtenu gain de cause dans son opposition à l’ordonnance pénale du Ministère public.

La procédure liée à cette affaire est complexe. Le Club en question a tout d’abord été fermé par l’Etat jurassien en juin 2014, l’établissement devant faire face à de graves accusations de viol et de contrainte sexuelle, notamment. Des accusations qui ont par la suite été jugées infondées. Ce premier acte de la procédure a donc été classé et la plaignante condamnée pour dénonciations calomnieuses.

La suite de l’affaire s’est tenue ce mercredi, une disjonction ayant été prononcée. L’ancienne gérante du Club a dû répondre d’infraction à la Loi sur la prostitution, d’injure et d’infraction à la Loi fédérale sur l’AVS. Après une heure d’audience, le juge Pascal Chappuis l’a acquittée sur toute la ligne, soit parce que les faits sont prescrits, soit par doute, soit par manque de preuves. Deuxième classement.

Resterait en suspens un éventuel délit fiscal et une éventuelle infraction contre le patrimoine. La défense conteste encore. Elle entend une nouvelle fois se battre pour que l’ex-gérante soit blanchie dans ce troisième acte à venir, et donc dans l’ensemble de cette affaire. /rch


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus