Un prévenu également jugé victime

Le prévenu a lui aussi souffert des conséquences de son acte. C’est ce qu’a retenu le juge ...
Un prévenu également jugé victime

château

Le prévenu a lui aussi souffert des conséquences de son acte. C’est ce qu’a retenu le juge lorsqu’il a rendu son verdict jeudi matin au Tribunal pénal de première instance de Porrentruy. Un homme à l’origine de l’accident survenu à Courchavon a ainsi écopé de 180 jours-amendes à 100 francs avec un sursis de deux ans. Il a été jugé coupable d'infractions à la Loi fédérale sur la circulation routière et de lésions corporelles graves commises par négligence. Les faits remontent au 17 décembre 2013 sur la route principale de Courchavon. Le prévenu était en état d'ébriété lorsque sa voiture s'est déportée sur la gauche et est venue heurter frontalement un véhicule circulant correctement en sens inverse. Les deux conducteurs ont été grièvement blessés. Trois ans après, ils gardent d’importantes séquelles physiques et morales.

Trou noir

Les circonstances de l’accident restent floues. Aussi bien le plaignant que le prévenu ne gardent aucun souvenir des événements. Ce dernier maintient sa version. Il ne sait pas combien de verres il a consommés lors de la soirée de fin d’année donnée par son entreprise. Selon les analyses, son taux d’alcoolémie avait atteint au minimum 1,63 pour mille. De son côté, le plaignant ne garde qu’un seul souvenir : celui du bruit de l’ambulance. Un son qui résonne encore dans sa tête. L’homme réclame la vérité pour pouvoir enfin tourner la page. Mais passer à autre chose ne sera pas aisé. Les séquelles physiques sont multiples. Les deux hommes, qui touchent désormais l’assurance invalidité, sont marqués par l’accident.

Clémence de la part du juge

Dans son verdict, le juge Pascal Chappuis a pris en considération les conséquences de l’accident aussi bien pour le plaignant que pour le prévenu. Bien qu’il s’agisse de lésions graves, le magistrat a donc fait preuve de clémence en réduisant les 240 jours-amendes requis par le Ministère public à 180. /lhu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus