Alain Stocker met en garde Librevent

Pas question que l’association anti-éolienne s’approprie les œuvres de Coghuf. Samedi, « Le ...
Alain Stocker met en garde Librevent

affiche Librevent L'affiche de l'association Librevent a été publiée dans plusieurs journaux de la région.

Pas question que l’association anti-éolienne s’approprie les œuvres de Coghuf. Samedi, « Le Franc-Montagnard » publiait un article reprenant une lettre du fils de l’artiste, Alain Stocker, adressée au courrier des lecteurs. L’hériter y dénonce, à titre personnel, l’action de Librevent. Le 30 décembre dernier, l'association avait détourné une affiche de l’artiste sans l’accord de la famille. L'association avait ajouté des éoliennes sur l’image de la place d'armes, faisant ainsi un rapprochement entre la lutte de Coghuf contre l’armée et leur propre cause. L'annonce avait été publiée dans la presse régionale. L'entourage de l'artiste avait pourtant déjà refusé à Librevent le droit d'utiliser cette image.

Question de principe

Pour Alain Stocker, c’est surtout une question de principe : « On ne détourne pas l’œuvre d’un artiste. Il y a certaines limites. Ceci n’a rien à voir avec la cause des éoliennes. Il s’agit de respect.  Je ne crois pas que Coghuf aurait aimé qu’on dessine sur son affiche ». Le fils de l’artiste ne veut pas polémiquer, simplement faire entendre son message. « Je n’ai aucune intention de porter plainte ou d’aller jusqu’au procès. Ce n’est pas du tout le but de ma démarche. Je veux simplement que l’association n’utilise plus les œuvres de Coghuf ».

Un coup de pub pour l’artiste

Du côté de Librevent, on ne voit pas où est le problème. Pour Jean-Daniel Tschan, président de l’association anti-éolienne, les droits d’auteur ont été respectés. « Sur notre annonce, il y a l'image originale de Coghuf et à 20 centimètres, celle un peu modifiée. De plus, son œuvre a déjà été utilisée à plusieurs reprises par d’autres associations ». Le président suggère d’ailleurs que le détournement de l'affiche a eu un effet bénéfique. « Cette publication, c’est comme de la publicité pour Coghuf. On devrait nous remercier ». /lhu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus