Cherche nid pour cigognes en Ajoie

Au petit soin pour les cigognes. La Fondation des marais de Damphreux projette d’installer ...
Cherche nid pour cigognes en Ajoie

Cigognes à Pleigne Archives

Au petit soin pour les cigognes. La Fondation des marais de Damphreux projette d’installer un nid artificiel à proximité de deux étangs entre Coeuve et Damphreux. L’information est parue jeudi dans le journal officiel. Le nid d’un diamètre de 1,5 mètre prendrait place en haut d’un poteau planté à cet effet. Toutefois on peut craindre quant aux conditions de vie en haut d’un mât de 10 mètres balayé par les vents. Michel Juillard, le porteur du projet, relativise la situation par rapport aux nids se trouvant dans les arbres. Le biologiste indique qu’il était impossible d’implanter cette structure sur l’église de Coeuve, puisqu’elle est protégée. Les toits des fermes avoisinantes n’étaient pas non plus envisageables en raison des risques d’électrocution. Le nid en haut d’un poteau a aussi l’avantage d’être inaccessible aux fouines.

 

Du potentiel en Ajoie

Le biologiste estime qu’environ 200 individus passent en Ajoie chaque année. Seuls quelques-uns décident d’y nicher. Pour le moment, Michel Juillard a dénombré trois couples à Damphreux, un autre à Vendlincourt, tous occupent des nids artificiels. Un cinquième couple s’est posé du côté de Porrentruy. Mais il a niché à proximité de hérons qui lui ont rendu la vie difficile. Il y a donc potentiellement de nombreuses cigognes blanches intéressées à s’établir dans le Jura. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus