Se serrer la ceinture à Fontenais

Les citoyens de Fontenais vont passer à la caisse. Les autorités ont informé les habitants ...
Se serrer la ceinture à Fontenais

Augmentation de la quotité d'impôt et diminution des prestations et subventions à l'ordre du jour de la prochaine assemblée communale à Fontenais

 Fontenais va devoir économiser.

Les citoyens de Fontenais vont passer à la caisse. Les autorités ont informé les habitants de Bressaucourt, Villars et Fontenais, via un tout ménage, qu’une augmentation de la quotité d’impôt sera soumise à la prochaine assemblée communale, qui aura lieu lundi. Selon la proposition du Conseil communal, le taux passera de 2 à 2.10. Des mesures d’économies seront également proposées. Le budget présentera alors une perte de 160'000 francs. A noter que, comme dans de nombreuses communes du canton, la taxe d’épuration des eaux va augmenter 1 francs à 2 francs le m3.

 

Explications de la hausse de la quotité

Un déficit trop important en perspective. La première version du budget 2017 présentait une perte de 387'000 francs. Plusieurs facteurs expliquent cette situation : l’augmentation des charges cantonales, la hausse des charges liées aux investissements réalisés ces dernières années, un marché du bois morose et une stagnation des revenus. La péréquation financière pèse également dans la balance. Cette année, la commune touchera un peu plus de 7'000 francs alors que l’année dernière ce montant s’élevait à environ 250'000 francs. De plus, de nombreux investissements devront être réalisés par la commune à moyen terme, notamment la réfection de rues. L’augmentation de la quotité d’impôt devrait dégager un revenu supplémentaire de 150'000 francs.

 

Des coupes dans les subventions et prestations à la population

Le Conseil communal va aussi proposer de diminuer certaines subventions et prestations pour réaliser une économie de 77'000 francs. On découvre dans le budget 2017, publié sur le site internet, que toutes les tranches d’âges sont concernées. Par exemple, on se dirige vers une diminution des contributions à la vie associative et culturelle, pour les personnes âgées, pour les enfants fréquentant une école privée. Les allocations de naissances seront également divisées par deux. Les subventions pour les énergies renouvelables sont aussi visées. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus