Un nouveau statut juridique pour sauver le home de La Courtine ?

Changement de statut juridique en vue pour le home de La Courtine aux Franches-Montagnes. L’établissement ...
Un nouveau statut juridique pour sauver le home de La Courtine ?

Une fondation pourrait reprendre la gestion de la résidence La Courtine. Une fondation pourrait reprendre la gestion de la résidence La Courtine.

Changement de statut juridique en vue pour le home de La Courtine. L’établissement franc-montagnard appartient actuellement à la commune de Lajoux, les communes des Genevez et Saulcy participant aussi à sa gestion. Mais un projet présenté lundi soir lors d'une séance d'information publique prévoit qu’une fondation prenne le relai des communes. Cette nouvelle entité juridique qui reste à créer est censée favoriser la survie de l'EMS.

Le home de la Courtine est actuellement trop petit, une trentaine de lits seulement. Insuffisant pour être viable à long terme et aussi pour répondre aux besoins fixés par la planification cantonale. Du coup, une expansion de l'institut de La Courtine apparaît nécessaire mais trop lourde pour que Lajoux l’assume seule. « On aurait pu imaginer que la commune entreprenne ces énormes travaux mais cela dépasse nos possibilités. En même temps, une fondation serait le moyen pour intégrer véritablement les communes de Saulcy et des Genevez. Selon le projet présenté, Lajoux céderait le bâtiment, ce qui est très conséquent. Pour être sur un pied d'égalité, il serait demandé aux deux autres communes de payer un billet d'entrée. » explique le maire de Lajoux Raymond Jecker.

Participation financière pour Saulcy et Les Genevez

Précisément, les Genevez devraient verser 159'000 francs, Saulcy 81'000 afin de lancer la fondation sur des bases solides. Tout cela doit encore être voté par les différentes assemblées communales mais le maire de Saulcy, René Cerf, est favorable à consentir cet effort financier. « Dans sa majorité le Conseil communal voit d'un bon oeil l'approche de ce projet. Cela aménera des places de travail à nos habitants, ce sont aussi des places disponibles pour nos personnes âgées... L'investissement est conséquent, mais réparti sur 260 habitants ce n'est pas si terrible », plaide René Cerf. Le maire des Genevez confie lui simplement vouloir attendre la décision de l’assemblée communale de Lajoux avant d’émettre un avis. Lors de la réunion d’information hier soir, les habitants djoulais se sont plutôt montrés enclins à aller de l’avant pour développer le home de La Courtine. /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus