Valentin Zuber: « J’ai un regard complètement large »

Le nouveau délégué à la promotion culturelle jurassienne prend ses marques. Valentin Zuber ...
Valentin Zuber: « J’ai un regard complètement large »

Le nouveau délégué à la promotion de la culture veut apporter une façon nouvelle de gérer les subventions

Valentin Zuber Valentin Zuber, invité dans La Matinale ce mardi.

Le nouveau délégué à la promotion culturelle jurassienne prend ses marques. Valentin Zuber est en fonction depuis le 1er février. Il a succédé à Jean-Marc Voisard à un poste qui a changé de nom puisqu’on ne parle plus d’affaires, mais de promotion. Le Prévôtois de 27 ans aura donc une mission importante de gestion, comme il l’a expliqué mardi dans La Matinale.

Diplômé en gestion de politique publique, Valentin Zuber n’est pas « issu directement du terreau culturel du canton du Jura. J’ai un regard complètement large. Je n’ai pas de prisme. Je suis ouvert à la nouveauté culturelle ». Pour lui, « l’Etat a un rôle important, mais il est subsidiaire. Ce n’est pas le seul moteur ». Valentin Zuber se dit prêt à parfois refuser de livrer des subventions. « Je souffrirai de l’extraordinaire émulation culturelle du Jura. Il y a plus de demandes que d’offres. » Et le porte-monnaie cantonal, assaini ces dernières années, n’est pas sans fond. « Il y a des limites et c’est normal, nous parlons d’argent public. L’important, c’est que tout le monde comprenne les règles du jeu », conclut-il, plein d’espérance. /clo

Le portrait de Valentin Zuber

Sa vision de la fonction


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus