Comment se rendre au travail ?

Les entreprises doivent aussi aider leurs employés à changer leurs habitudes en termes de mobilité

Mobilité entreprises A vélo, en transport en commun ou en co-voiturage, tout est bon pour éviter la voiture individuelle.

Réfléchir sur les moyens de déplacement de ses employés. Mercredi en fin d’après-midi à Delémont, la ville et le canton du Jura ont présenté les avantages à développer un plan de mobilité d’entreprise. La société Joray et Wyss SA, spécialisée dans les composants microtechniques, a mis sur pied ce concept il y a 3 ans, lorsqu’elle a déménagé ses locaux en zone industrielle à Delémont. Depuis, près de la moitié des collaborateurs, environ une trentaine, ont changé leurs habitudes. Co-voiturage, vélo, ou transport public : tous les moyens alternatifs à la voiture individuelle sont encouragés, via notamment une prime annuelle de 260 francs, ou encore des réductions auprès de magasins de vélo partenaires. Selon Romain Chalverat, porteur du dossier au sein de l’entreprise Joray et Wyss, ce changement est dû « à un bon vouloir de chacun, une petite prime ne permet pas de changer toutes les habitudes ».

Mais avant de prendre des mesures, l’entreprise a d’abord pris la peine de connaître les besoins en mobilité de ses employés grâce à un questionnaire. Ensuite, les collaborateurs venant de la même région ont, par exemple, été encouragés à faire du co-voiturage. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus