« Le mal français » selon Jean-Claude Rennwald

« La France va mal », selon Jean-Claude Rennwald. L’ancien journaliste, politicien et syndicaliste ...
« Le mal français » selon Jean-Claude Rennwald

Jean-Claude Rennwald est l'auteur d'un nouvel ouvrage, « Français, je ne vous comprends pas »

Jean-Claude Rennwald Le nouvel ouvrage de Jean-Claude Rennwald, « Français, je ne vous comprends pas », sort de presse ce jeudi.

« La France va mal », selon Jean-Claude Rennwald. L’ancien journaliste, politicien et syndicaliste publie un nouvel ouvrage, « Français, je ne vous comprends pas ». Dans ce livre, l’ancien conseiller national socialiste jurassien dresse un portrait très sombre de la France. « J’ai voulu lister les causes profondes de ce qu'on appelle le mal français », explique l’auteur. « Je pense que le système politique en place en France n’est pas suffisamment démocratique, que c’est un pays trop centralisé, que son système scolaire obligatoire est défavorisé par rapport aux grandes écoles, qu’il y a quelques bizarreries comme le parachutage et que sa politique économique est trop axée sur le prestige de grandes réalisations telles qu’Airbus, la fusée Ariane ou encore le TGV au détriment du développement des PME », détaille Jean-Claude Rennwald.

 

Critique de François Hollande

En d’autres termes, Jean-Claude Rennwald dresse un bilan très sombre du quinquennat du président socialiste François Hollande, pourtant lui aussi de gauche. « C’est très dur pour moi de faire ce constat d’autant plus qu’en mai 2012 j’étais à Paris avec quelques camarades jurassiens pour fêter cette victoire. Mais il y a eu assez vite un certain nombre de désillusions telles que la Loi travail qui péjore la situation des salariés ».

 

Des pistes d’amélioration

Mais l’ancien conseiller national socialiste ne s’arrête pas là. Il suggère des pistes susceptibles de remettre la France sur des rails plus démocratiques et plus sociaux : « J’estime que le président français a trop de pouvoir et je soutiens l’idée d’une VIRépublique, mais reste à savoir ce que l’on met dedans. En ce qui me concerne, je propose que le Premier ministre, qui est aussi chef de l’Etat, soit élu par le Parlement. De la même manière, l’Assemblée nationale doit selon moi être élue au scrutin proportionnel et je propose l’introduction du référendum d'initiative populaire », déclare Jean-Claude Rennwald.

À noter que l’ouvrage « Français, je ne vous comprends pas » sort de presse ce jeudi 2 mars. /afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus